Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 20/05 16h53

2 documentaires de 26 minutes sont proposés aux abonnés de Canal+ à 22h45 ce 20 mai. Sur une idée de Victor Robert et François Condamin

 

A découvrir : docs inédits de Lambert Wilson, Nakache et Toledano sur Canal+.

 

RETOUR À HAÏTI de Lambert Wilson

Félix vit à Paris, mais il est né à Haïti. Il a 9 ans et a été adopté il n’y a pas si longtemps. Lambert Wilson est son parrain, et depuis qu’il a dit oui pour veiller sur lui il s’intéresse à son pays. Une première fois, comme ça, pour voir. Et puis le désir de revenir, comme un appel, comme quand un nouveau monde se révèle.

Lambert Wilson nous convie à un voyage personnel, loin du vaudou, de la violence et de la misère. Tout est encore là, même si les stigmates du tremblement de terre ont l’air d’avoir totalement disparu. Le pays se reconstruit avec l’aide des hommes et des femmes de l’île qui, comme Carlo, survivent et participent à cette reconstruction.

Des hommes d’ailleurs œuvrent également au sein d’associations et d’ONG ; c’est le cas de Thomas, membre de la mission onusienne. Lambert Wilson n’intervient pas comme le superhéros people qui viendrait participer à la reconstruction, mais bien comme un nouvel arrivant, curieux, récemment tombé amoureux de cette terre qu’il découvre. Cette même terre qui en 2010 a emporté les maisons en un glissement, cette terre qu’il faut raviner pour éviter le danger. Tous ces hommes nous ramènent à Félix, petit garçon de 9 ans qui voit autre chose dans cette terre-là.

 

IL FAUDRAIT EN FAIRE UN FILM de Olivier Nakache et Eric Tolédano

C’est l’histoire d’un ovni dans la France d’aujourd’hui, celle de l’après-Charlie. Pour les réalisateurs, cet ovni c'est la création du troisième membre de leur trio d’enfance, Stéphane Benhamou.

Dans les années 1990, Stéphane a créé l’association Le Silence des Justes qui vient en aide aux enfants autistes. Juif pratiquant, Stéphane rencontre et travaille avec Daoud Tatou, musulman pratiquant lui aussi, qui recrute le personnel parmi les jeunes des cités. L’entente, le respect mutuel entre Stéphane et Daoud transcendent tous les clivages. Leur combat quotidien c’est la maladie. Il faudrait en faire un film.

Un film qui raconte comment cette expérience que les réalisateurs suivent depuis longtemps a façonné leur regard sur le handicap, jusqu’au phénomène INTOUCHABLES. Un film qui montre la générosité dont nous pouvons faire preuve, qui dépasse les croyances, les préjugés.

 

Crédit photo © Xavier Lahache - Canal+.

Commenter cet article