Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 31/05 10h48

Adaptation probable au cinéma du Quai de Ouistreham, de Florence Aubenas.

Beau succès en librairies en 2010 pour la journaliste Florence Aubenas, avec le récit Le quai d'Ouistreham.

L'hebdomadaire Le journal du Dimanche, révèle dans son édition de ce 31 mai que cette enquête serait sur le point d'être adaptée pour le grand écran. Après le refus de plusieurs propositions, Florence Aubenas accepterait celle d'Emmanuel Carrère.

A propos du livre, selon l'éditeur : "En immersion dans le pays profond, ou :J.F. cherche travail désespérément.Comment vit-on en France, aujourd’hui, quand on a un revenu inférieur au Smic – voire pas de revenu du tout ? Pour le savoir, Florence Aubenas quitte temporairement sa famille, ses amis et son emploi de grand reporter au Nouvel Observateur pour vivre pendant 6 mois dans la France de tout en bas. Embauchée d’abord comme femme de ménage dans une ville de province, cumulant les contrats précaires, elle plonge dans un autre monde. Un monde où le travail est rare et les nuits brèves, l’exploitation maximale et la solidarité minimale. Où les lieux de rencontre sont le Pôle emploi et l’hypermarché local. Entre colère et résignation, chacun lutte pour sa survie."

La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu’en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l’impression d’un monde en train de s’écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place. J’ai décidé de partir dans une ville française où je n’ai aucune attache, pour chercher anonymement du travail… J’ai loué une chambre meublée.

Je ne suis revenue chez moi que deux fois, en coup de vent : j’avais trop à faire là-bas. J’ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers, et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n’ai plus quitté mes lunettes. Je n’ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m’arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c’est-à-dire celui où je décrocherais un CDI. Ce livre raconte ma quête, qui a duré presque six mois, de février à juillet 2009.

J’ai gardé ma chambre meublée. J’y suis retournée cet hiver écrire ce livre.

Florence Aubenas

Commenter cet article