Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 20/05/2015 9H25

Document inédit sur France Ô : Corexit, le remède maudit.

A découvrir ce 20 mai, à 20h40 sur la chaîne France Ô : le documentaire inédit Corexit, le remède maudit. Réalisation : Jean-Pascal Bublex et Mathieu Sarfati.

Il y a cinq ans, l’explosion d’une plate-forme pétrolière au large des côtes de Louisiane provoque la pire marée noire de l’histoire des États-Unis. Un million de litres de pétrole se déversent chaque jour dans la mer.

"Pour Timmy Malecon, pêcheur de crevettes depuis trente ans dans le golfe du Mexique, comme pour l’ensemble de la population de la région, les problèmes ne font que commencer. Son bateau fait partie des 6 500 loués par la compagnie britannique BP, exploitante de la plate-forme, pour nettoyer la nappe qui ne cesse de s’étendre. À lui seul, Timmy ramasse en trois mois à la main plusieurs tonnes de pétrole, à raison de soixante-dix sacs par jour…

Problèmes respiratoires, toux, maux de tête Mais, ce désastre écologique, économique et social va également avoir des répercussions dramatiques sur la santé des habitants de la Louisiane. Car, dépassés par l’ampleur de la marée noire, qui atteint 10 000 km2, du Texas à la Floride, BP et les autorités américaines décident, au bout de trois semaines, d’employer les grands moyens. Ils vont ainsi affréter des avions pour pulvériser sur la nappe de pétrole un produit dispersant rudement efficace : le Corexit. Sans se soucier des éventuels effets néfastes de cette substance chimique sur l’organisme humain.

« On n’avait rien pour se protéger. On nous disait que c’était sans danger, ce truc-là. Nous n’avons jamais eu de masque, rien », explique Timmy. Et pourtant, depuis quatre ans, de nombreuses personnes qui ont participé aux opérations de nettoyage tombent malades de manière inexpliquée : problèmes respiratoires, toux, maux de tête, nausées, vomissements, affections cutanées… Mais, ce qui révolte le plus Kindra Arnesen, porte-parole des victimes du Corexit, c’est que « des enfants qui jouaient dans leur jardin, dans leur piscine, ont été touchés ». Malgré les apparences, les stigmates de la marée noire risquent de perdurer encore longtemps en Louisiane". ( par Beatriz Loiseau)

Crédit photo © Turbulences Prod.

Commenter cet article