Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 28/05 7h08

Les confessions, en librairies, du rugbyman Mathieu Bastareaud.

Les éditions Robert Laffont annoncent que pour la première fois, un joueur de rugby de premier plan et en pleine carrière se livre avec franchise sur les coulisses de son sport, entre succès et dépression.

Tête haute, écrit par Mathieu Bastareaud, actuellement joueur du RC Toulon, est prévu en librairies le 4 juin. Préface de Jonny Wilkinson.

.« J'ai eu envie de partir. De dire stop, c'est fini. Alors je me suis levé d'un bond, je me suis dirigé d'un pas décidé vers la cuisine. J'ai saisi un grand couteau et je me suis tranché les veines. Je me suis aussitôt écroulé sur le sol, tombant dans les pommes. [...] Le bruit de ma chute, même le voisin du dessous a dû l'entendre : je ne suis pas vraiment ce qu'on appelle un poids plume... »

Surnommé « Basta Rocket », en raison de son physique hors norme pour un trois-quarts (125 kilos pour 1,85 mètre), Mathieu Bastareaud, 26 ans, centre du XV de France, possède tous les atouts pour être l'une des stars de la prochaine Coupe du monde, qui se déroulera en Angleterre en septembre 2015. Souvent comparé à Nicolas Anelka, il a une gueule, du caractère et une sensibilité à fleur de peau.

Considéré très tôt comme un prodige, il revient sur son parcours, de son enfance en banlieue à ses titres avec Toulon, au côté de Jonny Wilkinson. Convoqué dès l'âge de 18 ans en équipe nationale, il devient rapidement l'une des attractions des Bleus. Mais, lors d'une tournée dans l'hémisphère Sud, il prétend avoir été agressé en pleine rue dans la nuit par des Néo-Zélandais. Un mensonge, devenu une affaire d'Etat, qui le marquera à vie. Ce récit fait enfin toute la lumière sur cet épisode resté célèbre.

Aujourd'hui apaisé, Bastareaud se confie sans masquer ses doutes, ni les obstacles rencontrés.

 

Commenter cet article