Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 09/05/2015 14H05

Pour qui roule Caroline Fourest ? Vidéo du reportage du Tube.

Journaliste, essayiste, réalisatrice, elle est devenue une invitée télévisée attendue, redoutée, critiquée. Cette semaine, c’était sa semaine : France 2 et sa prise de bec avec Aymeric Caron, CANAL+, France 5, des articles en nombre sur son livre "Éloge du blasphème" et ses différentes prises de parole. D’où vient cette femme qui défend la laïcité et les Femen ?

Un reportage de Sylvain Thierry, vu ce samedi peu après 13 heures sur Canal+, lors de l'émission médias Le Tube.

Ceux qui pensent que la lâcheté permet d'éviter la guerre se trompent. La guerre a déjà commencé. Seul le courage peut ramener la paix. Accroche en couverture du livre Eloge du blasphème.

Les éditions Grasset présentent ainsi l'ouvrage Après l’immense émotion qui a suivi l’attentat contre Charlie Hebdo, Caroline Fourest revient sur ces voix qui, au nom de la « responsabilité », de la peur d’ « offenser » ou du soupçon d’ « islamophobie », n’ont pas voulu « être Charlie ». Dans cet essai pédagogique sans concessions, elle recadre les débats sur la liberté d’expression et alerte sur les dangers d’une mondialisation de l’intimidation. Elle clarifie la ligne de fracture entre laïcité à la française et relativisme anglo-saxon. Entre droit au blasphème et incitation à la haine. Entre Charlie et Dieudonné. Entre rire du terrorisme, et rire avec les terroristes.

« Menacés par les fanatiques, censurés par les lâches, les esprits libres de tous les continents n’en finissent plus de se battre, sur tous les fronts, pour maintenir un monde éclairé. La lumière qui les guide s’appelle le droit au blasphème. » Caroline Fourest

Commenter cet article