Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 31/05 7h09

Reportages de 7 à 8 ce 31 mai : fauves à domicile, Daesh, Lilian.

Les reportages diffusés ce dernier dimanche de mai lors du magazine Sept à Huit. Rendez-vous présenté en avant-soirée par Harry Roselmack.

SOUPCONS AU CENTRE EQUESTRE. Pascal Brouté dort aujourd'hui en prison. A 51 ans, ce directeur de centre équestre fait face aux accusations de 5 jeunes cavalières. Toutes étaient mineures. Toutes montaient au centre. Toutes dénoncent des viols. L'homme n'en serait pas à sa première affaire d'agression sexuelle, même si dans son village tout le monde affirme avoir ignoré son passé judiciaire... Un reportage d'Emmanuelle Msika et Karine Guillaumain.

TIGRES A DOMICILE. Chez eux, Zuzana et Scott n'ont ni chien ni chat mais une bonne dizaine de fauves : tigres, lions, ou encore servals. Dans quelques états américains, leur possession est légale. Selon certaines estimations, les Etats-Unis compteraient aujourd'hui 10 000 tigres domestiques, 2 fois plus qu'à l'état sauvage dans le reste du monde. Une folie pour les félins qui parfois finit mal. Un reportage de Jérémie Drieu et Bertrand Rube.

FACE A DAESH. Ils ont avoué avoir commis des dizaines d'attentats et tué des centaines de civils ces derniers mois. En exclusivité, une équipe de Sept à Huit a pu rencontrer et interviewer 3 poseurs de bombe de l'Etat Islamique aujourd'hui détenus par les forces irakiennes. Ils appartenaient à ces cellules terroristes infiltrées au coeur de Bagdad qui depuis des mois mettent la capitale irakienne à feu et à sang. Un reportage d'Antoine Gaveau et Tony Casabianca.

ANTI-STAR. Lilian Renaud a participé au casting de The Voice un peu par hasard, pas du tout confiant dans ses chances... Et pourtant, c'est lui qui a l'emporté le 25 avril dernier. Avec sa simplicité et son accent, ce gamin du Doubs qui voulait devenir fromager a séduit le public. Dans le portrait de la semaine, il confie à Thierry Demaizière et Alban Teurlai vivre un rêve éveillé.

Commenter cet article