Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 16/05 6h53

Sondage Odoxa pour iTélé sur la réforme du collège.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés Internet les 13 et 14 mai 2015. Echantillon de 1 025 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

► Plus de six sondés sont opposés à la réforme du collège. 61% des Français interrogés déclarent être opposés à la réforme du collège. Bien que défavorable dans son enesmeble l’opinion publique fait état de nombreux clivages socio-politiques. Tandis que les sympathisants de gauche soutiennent la réforme (62% déclarant y être favorables, trois-quarts des sympathisants de droite sont opposés à cette réforme. Plus deux tiers des Français sans préférence partisane rejoignent les sympathisants de droite. Les jeunes de 18 à 24 ans, ainsi que les 35-49 ans sont considérés comme les populations les plus directement concernées par cette réforme, cependant ils y sont tout autant opposés : respectivement 60% et 61% d’entre eux ont exprimés leur opposition à la réforme. Les Français les plus aisés sont moins critiques à cet égard que les Français les plus pauvres (58% contre 67%)

► Les sondés pensent que cette réforme va « niveler par le bas le niveau global des élèves ». La Ministre de l’Education Nationale et la gauche n’ont pas réussi à convaincre l’opinion que la réforme permettra d’améliorer le niveau global des élèves : seuls 37% des Français interrogés se déclarent de cet avis. A l’inverse, 62% des Français partagent l’avis de la droite consistant à dire que la réforme pourrait niveler vers le bas le niveau global des élèves. Les sympathisants de droite sont plus de trois-quarts à critiquer ce nivellement contre 60% des sympathisants de gauche qui pensent que la réforme améliorera le niveau des élèves. Les Français sans préférence partisane (69%), les jeunes de 18 à 24 ans (59%) et les personnes en âge d’avoir des enfants au collège, les 35-49 ans, (64%) sont du même avis que les sympathisants de droite vis-à-vis du nivellement.

 

Commenter cet article