Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 05/05/2015 19H30

Thalassa déprogramme son émission consacrée à l’Indonésie.

Vendredi 8 mai en première partie de soirée sur France 3.

En raison de l’actualité (condamnation à mort de Serge Atlaoui), Thalassa a choisi de déprogrammer son émission consacrée à l’Indonésie. A la place, sera diffusée une émission autour de la Corse.

La Corse aux trésors Un film de François Guillaume (110 minutes).

La Corse comme vous ne l’avez encore jamais vue… Dans un décor de rêve qui oscille entre le bleu de la mer et le vert du maquis, Georges Pernoud et toute l’équipe de Thalassa vous invitent à découvrir l’île de beauté en compagnie d’hommes et de femmes qui, à terre et en mer, consacrent leur vie à protéger la faune et la flore. Ils nous font partager leur passion pour un patrimoine naturel unique en son genre.

Depuis 28 ans, Jean-Marie Dominici veille sur la réserve de Scandola, le seul site naturel de métropole classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un lieu inaccessible par la terre. Dans ce paradis maritime, les touristes sont surveillés de très près. Pas question d’abîmer la nature ni de souiller la mer. Les fonds marins qui entourent la Corse, recèlent aussi nombre de trésors inattendus. Depuis l’Antiquité, des milliers de bateaux se sont échoués non loin des côtes. Charles Pinelli, un passionné d’archéologie travaille aux côtés des scientifiques du DRASSM, le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines du ministère de la Culture. Avec eux, nous embarquons pour une chasse au trésor au large d’Aléria. Mais en Corse, les merveilles ne sont pas que maritimes. Plus de 1200 kilomètres de côtes enlacent des sommets dont le plus haut culmine à 2706 mètres ! Une géographie singulière qui offre à l’île de très nombreux trésors naturels. Laetitia Hugot, la directrice du conservatoire botanique national de Corse, recense et protège les plantes endémiques de ce territoire. Il n’en reste qu’une centaine de pieds accrochés à flanc de falaise près de Bonifacio.

Crédit photo © Michel Marion - FTV.

Commenter cet article

CHRISTOPHE 16/06/2015 13:47

Dommage de cautionner des trafiquants ?

lorenz 09/05/2015 11:40

Etant fan de Thalassa depuis mon enfance, j ai etait un peu decu que le reportage sur l Indonesie n a pas eu lieu, malgre que la Corse est vraiment superbe... Je pense que la decision de deprogrammee le reportage sur l Indonesie ou plutot un "boycotte" ne tient pas que de vous, les lois d un pays ne peuvent etre malheureusement contestes par une population entiere et cette meme population n etant pas responsable des condamnations a mort en Indonesie qui est pourtant un pays accueillant, une culture enrichissante, si pas de probleme de drogue aucun probleme en Indonesie. Le francais actuellement en proces en Indonesie s est fait arreter avec 290 kilos dans une usine d ectasy, travaillait au noir et sans visa legal tout en percevant un salaire de 2000 euros/semaine, a etait condamne en France pour trafic de drogue puis exile au Pays Bas, donc son innocence et sa bonne foi sont a remettre au gout du jour.. Je vous rappelle qu en France 52% des gens sont pour la peine de mort... Donc si la drogue ne tue pas, il devrait legaliser dans tous les pays du monde.

Rebillard 08/05/2015 21:32

C' est un scandale ........ Nous devons donc tous être solidaire d'une personne qui empoisonne une multitude de gens ......

nengah 08/05/2015 21:28

Ce n'est pas forcément une bonne idée de deprogrammer une émission par rapport à l actualité. Ce qui se passe en ce moment en Indonésie, ne remet pas en cause la beauté du pays et de ses habitants. Dommage de censurer un documentaire culturel a cause d'événements pour lesquels ni le peuple indonesien ni peuple francais n'y sont pour qqchose ! les amoureux de l'Indonésie et les indonesiens vivant en france sont très déçus