Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 30/05 7h07

Audience et replay d'Un parfum de sang, polar inédit avec Anny Duperey.

Coup de tonnerre dans le petit monde du parfum de Grasse...Dans le téléfilm proposé par France 3 hier, samedi 30 mai à 20h55. Un parfum de sang.

La Maison Versini vient de faire appel à un inconnu pour diriger les créations de cette entreprise familiale. La tâche est rude pour le nouveau jeune maître nez, Abdel Daral qui doit faire face au scepticisme ambiant. Tout va sérieusement se compliquer quand l’ancien directeur est retrouvé assassiné. Les regards accusateurs se tournent vers le nouvel arrivant qui ferait un coupable bien commode. Mais dans cet univers de faux-semblants, personne n’est réellement ce qu’il prétend être. Chacun dissimule quelque chose. Chacun est donc suspect. Quels lourds secrets cache donc la famille Versini ?

Avec Anny DUPEREY (Marie Versini), Julie DE BONA (Elodie Versini), Alain DOUTEY (Yves Legrain), Salim KECHIOUCHE (Abdel Daral), Elodie FONTAN (Vanessa)…

Réalisateur : Pierre LACAN. Scénario et dialogues : Pierre LACAN et Yann LE GAL.

Replay disponible sur Pluzz, sur ce lien, jusque samedi prochain.

Audience: 3.6 millions de téléspectateurs.

La famille Versini s’inspire pour partie de ma propre famille. Certains de mes cousins sont issus de la grande bourgeoisie catholique et je me
souviens encore des codes et des rituels qui réglaient nos réunions familiales. Réunions où l’on pouvait théoriquement parler de tout, mais où
en réalité on prenait soin de cacher ses blessures et ses problèmes, d’éviter les sujets qui fâchent. L’apparence primait sur la sincérité ou la
spontanéité, rien ne devait troubler l’affichage d’une cohésion familiale rassurante : celui qui n’allait pas bien était prié de ne pas déranger, celui
qui osait affirmer une différence se retrouvait irrémédiablement mis au ban, voire exclu. Cette culture du non dit, propice aux secrets de famille
(des plus anodins aux plus inavouables), est pour moi une formidable source d’inspiration, une matière à fiction inépuisable.
Les Versini vivent dans une routine rassurante. Marie laisse son mari, Henri, diriger la Maison. Son fils, Eric, s’occupe de l’administratif. Sa fille,
Elodie, ingénieur botaniste, fait ses recherches sur les fleurs. Et, Vanessa, sa belle-fille, la dernière arrivée, est enceinte et s’occupe en faisant
visiter la propriété aux touristes. Chacun a une place bien définie et un avenir tout tracé.
Mais un jour, un petit grain de sable vient fissurer ce beau miroir des apparences. Et l’arrivée d’un étranger dans la famille va déclencher l’onde
de choc qui le fera voler en éclat.

Pierre Lacan, réalisateur.

Crédit photo © Leny Stora / Nelka Films.

Commenter cet article