Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 30/06 12h52

21 jours en colo, ce soir : Alexandra Alévêque dans la peau d'une mono.

Ce mardi, à un horaire très tardif sur France 2, 23h30, Alexandra Alévêque fait sa première colo ! Pour ce nouvel épisode de sa collection 21 jours…, la journaliste se glisse dans la peau d’une animatrice pour accompagner 50 ados en vacances. L’occasion de bousculer pas mal d’idées reçues....

Réalisé par Richard Puech.

Partager pour comprendre, vivre avec les protagonistes et faire des films qui regardent leurs personnages avec tendresse et bienveillance: c'est le principe de 21 jours... Alexandra Alévêque est journaliste, elle est embauchée comme animatrice de colonie de vacances pour s’immerger au milieu d’adolescents en vacances. Elle va apprendre à mieux les connaître, pour savoir ce que ces jeunes d’aujourd’hui ont dans la tête.

Pendant 21 jours, Alexandra vit dans la peau d’une animatrice de colonie de vacances, s’occupant au quotidien de 50 collégiens des Bouches-du-Rhône. 50 élèves méritants qui partent pour un séjour sportif au Pays Basque. 50 ados, âgés de 10 à 15 ans, qu’il faut encadrer, surveiller, divertir. Alexandra n’avait jamais été en colonie de vacances, c’est sa première colo !

À moitié animatrice, Alexandra gère le groupe des filles, elle fait respecter les horaires, du lever au coucher, elle les surveille à la plage, elle participe aux animations, elle s’amuse et elle sévit, et comme tous les autres animateurs, elle mange à la cantine et partage une chambre au dortoir.

À moitié journaliste, Alexandra saisit chaque occasion pour faire parler les ados, pour comprendre comment cette génération se perçoit et voit le monde, pour donner la parole à cette tranche d’âge qui a rarement l’occasion de s’exprimer à la télévision. Avec une immense fraîcheur, avec drôlerie et spontanéité, mais aussi gravité parfois, ces ados parlent de tout sans tabous ; de leurs amours, de leurs rêves, de leur avenir, des garçons et des filles, du monde des adultes, et même de politique, de religion, de la vieillesse ou de la mort.

Crédit photo © CAPA PRESSE

Commenter cet article

Katelle 01/07/2015 12:43

J'ai beaucoup apprécié ce reportage, la spontanéité des enfants. Au travers de ce reportage nous nous apercevons bien de la difference de certaines cultures guidées par les parents.