Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 28/06 14h37

Émission "Le Grand Rendez-vous" avec Cécile Duflot : réponse du CSA aux plaignants.

Le Conseil Supérieur d el'Audiovisuel a annoncé vendredi sa réponse suite à une saisie, notamment par le porte-parole d’Europe Écologie Les verts, au sujet de l’émission Le Grand Rendez-vous diffusée le 15 mars 2015 sur Europe 1.

Un rendez-vous dont Cécile Duflot était invitée.

Communiqué du CSA :

"Selon lui, l’émission se caractérisait par une absence de parité parmi les journalistes, ainsi que par un manque d’impartialité à l’égard de l’invitée. Il déplorait également que Mme Duflot ait été très régulièrement interrompue par les trois journalistes en plateau.

Après examen de l’émission, le Conseil n’a relevé aucun manquement manifeste aux règles en vigueur, notamment celles concernant le respect des droits des femmes.

S’agissant de l’absence de parité parmi les journalistes de l’émission, la composition des animateurs d’une émission relève en principe de la liberté éditoriale du diffuseur. Toutefois, le Conseil est très attentif à la juste représentation des femmes et des hommes. Depuis la loi du 4 août 2014 relative à l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, la juste représentation des femmes et des hommes dans les programmes des services de communication audiovisuelle figure parmi les missions du Conseil.La présence uniquement masculine de journalistes ne semble donc pas refléter l’esprit de cette loi. Dans sa délibération du 4 février 2015, des indicateurs qualitatifs et quantitatifs sur la représentation des femmes et des hommes dans les programmes ont été fixés, que les éditeurs de service auront à lui communiquer chaque année. Dans ce cadre, les chaînes et les radios concernées par la loi seront invitées à progresser d’une année sur l’autre s’agissant de la présence des femmes à l’antenne, y compris des femmes journalistes.

S’agissant du manque allégué d’impartialité des journalistes, le Conseil a constaté que l’échange entre Mme Duflot et les journalistes était vif – ce que l’invitée a pu souligner pendant l’émission – mais sans volonté caractérisée de dénigrement.

Enfin, s’agissant des interruptions des trois journalistes en plateau, si elles ont été effectivement nombreuses, le Conseil a relevé que Mme Duflot avait néanmoins pu s’exprimer pour développer ses arguments".

Commenter cet article

Dam33 02/07/2015 19:27

Ça ne me fait pas plaisir, pas plus que ça me contrarie. .. je m'en fout complet. Je fais juste une remarque, qui me paraît neutre : on ne peut pas reprocher à des journalistes de poser des questions et d'animer un débat. De droite ou de gauche, à un moment donné, ce vieux relation de poujadisme consistant à taper sur les journalistes ça commence à bien faire... cf la pétition d' Elise Lucet...

Panda 30/06/2015 12:20

Si ça peut vous faire plaisir. :)

Dam33 30/06/2015 00:20

En même temps, une émission sans interviewer ni prise de parole, ça ne s'appelle pas un débat ou une interview, mais une conf de presse...
Les interruptions et questions mitraillettes, au Grand Rendez Vous, comme au Grand Jury de RTL, ou Des Paroles et des actes sur France 2, c'est régulier et pas seulement réserve à Duflot ou aux femmes politique...
Réaction assez basse de ce partie qui tend à démontrer l'absence de vigueur dans l'argumentaire politique de fond...

Panda 29/06/2015 17:58

En même temps, ça se saurait si le CSA était impartial et juste...