Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 07/06 6h58

L'amour en campagne : reportage ce dimanche sur TF1.

Un reportage d'Amélie Grout, Candice Baudin, Bernard Montpert & François Richard, diffusé c edimanche après-miid sur TF1.

Une terre en héritage, des champs à perte de vue, des bêtes et une ferme, ils auraient tout pour être heureux.... Tout sauf l'amour ! Benoît vit au milieu des vaches depuis l'enfance, Claude cultive le maïs tout seul sur son tracteur. Leur rêve, comme pour un tiers des agriculteurs français : trouver l'amour... La femme qui partagera leur vie tout simplement.

A 41 ans, Benoît vit seul avec ses vaches dans l'Aveyron. Il y a huit ans, sa femme le quitte avec leurs deux filles.... La vie d'éleveur et la vie amoureuse ne font pas bon ménage "On est 24h sur 24 avec les bêtes. Ce n'est même pas un métier, c'est une vocation". Mais aujourd'hui la solitude est devenue un poids. "Parler à qui ? Quand vous vous retrouvez seul le soir, quand vous avez des problèmes sur la ferme... Avec qui partager ? C'est dur, vraiment dur." Alors, Christophe, son meilleur ami, l'a inscrit à un week-end " d'agri-dating ".

A Saint-Aigulin en Charente-Maritime, la 35ème édition de la foire des célibataires bat son plein. Claude est venu y tenter sa chance. A 37 ans, dont 12 de célibat, Claude rêve de fonder une famille. Il a hérité sa terre de ses grands-parents et aimerait bien perpétuer la tradition "Sinon quel est le sens de l'existence ? Mes grands-parents ont travaillé tellement dur, je leur dois cela, le respect de mon patrimoine". Agences matrimoniales, petites annonces, bals, Claude a tout essayé mais désespère "Nous les agriculteurs on est montrés du doigt. On fait un métier qui sent mauvais, on n'a jamais de loisirs ni de vacances ! ".

A 54 ans, Yves vivait seul avec sa mère. Jusqu'à ce qu'il s'inscrive dans une agence matrimoniale spécialisée dans les rencontres avec des femmes de l'île de la Réunion. "Rien que d'entendre sa voix au téléphone, sa joie de vivre, avant même de voir sa photo, j'ai eu le coup de foudre". Pour Claudette, le métier d'Yves importait peu : "Moi je le prends comme il est. Qu'est-ce que j'aurais fait d'un grand homme ? Je voulais quelqu'un de simple, comme moi".

Crédit photo © DR.

Commenter cet article

SONGOU sylvia 07/06/2015 15:46

Bonjour,
Je suis grand fan de vos reportages, le weekend apres le journal , je reste litteralement scotcher , bref je vous evite le blabla bla, jaime l'agriculture et cet agriculteur de 37 ans, claude m'interesse sincerement, j'aimerais pouvoir rentrer en contact avec lui, j'espere que cest possible, je vous en remercie tezsyl@yahoo.fr. Sylvia