Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 07/06 16h00

Non élucidé ce dimanche sur France 2 : le destin brisé de Gaëlle Fosset.

Chaque année, 1000 homicides sont commis en France. Dans 80 % des cas, l'auteur est appréhendé. Mais 200 meurtres restent non élucidés. Avec le temps, ces dossiers tombent peu à peu dans l'oubli, laissant les familles des victimes sans réponse à leur douleur.

NON ÉLUCIDÉ se propose de revenir sur ces enquêtes criminelles restées dans l'impasse. Chaque épisode raconte ainsi une affaire non résolue en revenant en détail sur toutes les zones d’ombre, en pointant toutes les questions restées sans réponse dans l’espoir de rouvrir des pistes abandonnées voire de soulever de nouvelles hypothèses. En réveillant ainsi les mémoires, l'émission invite d'éventuels témoins à prendre contact avec les services de police concernés.

Les plateaux de l'émission, tournés sur les lieux mêmes des crimes, reposent sur un binôme : le présentateur, Arnaud Poivre d'Arvor et un professionnel de l'enquête criminelle, Jean-Marc Bloch, ancien patron du SRPJ de Versailles.

Le numéro de ce dimanche 7 juin, à 23 heures sur France 2, est consacré à l’affaire Gaëlle Fosset.

Le 27 avril 2007, Gaëlle Fosset est retrouvée morte dans son petit pavillon de Saint-Germain-la-Campagne en Normandie. La jeune femme qui n’avait que 21 ans a reçu 66 coups de couteau. Le crime atroce dont a été victime Gaëlle est incompréhensible. Très vite, les enquêteurs ont le sentiment que la jeune femme a volontairement ouvert la porte à son agresseur. Ils interrogent le compagnon de Gaëlle avant de le mettre totalement hors de cause. ​Les investigations se poursuivent. Des amis sont entendus ainsi que des voisins mais aucun élément ne permet de faire progresser l’enquête. Les habitants du village paniquent et craignent un crime de rôdeur. Des analyses biologiques permettent d’isoler un ADN masculin sur le pantalon de jogging que la jeune femme portait le soir du meurtre. Les enquêteurs vont interroger près de 600 personnes et procéder à des comparaisons d'ADN. Ils apprennent qu'un ami du couple a eu un comportement étrange au moment des faits. Et les analyses génétiques révèlent que c'est son ADN qui a été retrouvé sur le bas du jogging. Mais aucun autre élément matériel ne permet de le relier à la scène de crime.

Crime passionnel, voisin déséquilibré, crime de rôdeur ? Depuis 6 ans, les enquêteurs traquent sans relâche l’assassin de Gaëlle Fosset. Les parents de la jeune fille attendent toujours de connaître la vérité. Ils témoignent, espérant que la médiatisation de l’affaire pourra contribuer à son élucidation.

Lieu : Saint-Germain-la-Campagne (Eure)

Crédit photo © Phare Ouest.

Commenter cet article