Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 03/06/2015 16H

Patrimoine de l'Etat : la grande braderie ? Pièces à conviction sur France 3 ce soir.

La France possède l’un des parcs immobiliers les plus importants d’Europe : plus de 25 000 biens en France et à l’étranger. En tout 76 millions de mètres carrés de ministères, d’ambassades, de bureaux, de terrains, de pavillons ou de parkings... Le tout, évalué à plus de 60 milliards d’euros.

Et depuis une dizaine d’années, les gouvernements successifs sont tous d’accord sur un point : il faut vendre notre patrimoine pour désendetter la France. C’est France Domaine, installé au cœur du ministère des Finances, qui est en en charge de la gestion de l’immobilier de l’Etat.

L’année dernière, France Domaine a cédé pour 506 millions d’euros de biens publics. Parmi eux un joyau : le Pavillon de la Muette, un édifice de chasse construit sous Louis XV, classé monument historique et vendu à un particulier. La plus belle vente de l’année fut celle du secrétariat d’Etat aux anciens combattants, le site Penthemont-Bellechasse, situé dans un des arrondissements les plus chers de Paris : 2 500 m2 pour un montant de 137 millions d’euros.

Mais ces ventes font souvent l’objet de critiques, au nom de la défense du patrimoine. A Montpellier, des habitants se mobilisent pour tenter de sauver un bâtiment historique au cœur de la ville. Souvent ces biens sont presque invendables. Comme ceux gérés par le Ministère de la Défense : le fort de Chavagnac dans la Manche ou l’inestimable caserne Belliard en Vendée et ses écuries en forme de fer à cheval (photo).

Vendre notre patrimoine est-ce une bonne solution ? Les biens sont-ils correctement évalués ? L'argent sert-il vraiment à renflouer la dette ? A qui profitent ces ventes ?

Une enquête de Mahaut Chantrel à voir dans Pièces à conviction ce mercredi à 23h15 sur France 3.

L’enquête sera suivie d’un débat animé par Patricia Loison qui reçoit : Christian ECKERT , ministre délégué chargé du Budget ; Alexandre GADY , historien de l'Art, professeur d'histoire de l'art à la Sorbonne, président de la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France.

Crédit photo © Antipode.

Commenter cet article

Michel 04/06/2015 00:36

Je ne peux comprendre que je dois 1300euros par rapport aux ventes déficitaires de l'état que pensez-vous de cela ?

Michel 04/06/2015 00:33

Je ne peux comprendre que je dois 1300euros par rapport aux ventes déficitaires de l'état que pensez-vous de cela ?