Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/07 15h53

Ce soir sur ARTE :  à la découverte des petites bêtes qui habitent notre corps.

À la découverte des centaines de milliards d’organismes vivants qui habitent notre corps, pour le meilleur et pour le pire. Ce samedi en première partie de soirée sur ARTE.

Comme la Terre, le corps humain est le théâtre d’une vie sauvage insoupçonnée. Pour la découvrir, l’écologue Franck Courchamp nous accompagne dans un étonnant safari microscopique à la rencontre des milliards de minuscules créatures qui prospèrent, s’affrontent, se nourrissent et se reproduisent sur notre peau ou à l’intérieur de notre corps.

Certaines sont nuisibles, d’autres utiles, voire indispensables à notre survie. Toutes participent à un subtil équilibre biologique, qui s’est construit au fil de l’évolution. Vierge de tout corps étranger dans le ventre de notre mère, à l’âge adulte chacun d’entre nous en accueille des milliards. Les bactéries à elles seules sont estimées à 100 000 milliards et 95 % des espèces qui peuplent notre corps sont encore inconnues !

Ce doucmentaire intitulé Planète corps explore d’abord la surface de notre peau – notre organe le plus grand avec ses 5 kg et 2m2 de surface en moyenne à l’âge adulte –, où il n’est pas rare de rencontrer quelques champignons microscopiques, des familles d’acariens ou des colonies de poux, nichées dans la jungle de nos cheveux. Ce parasite est un véritable fossile microscopique puisque les premiers spécimens remontent au temps des dinosaures. Nous nous aventurons dans les cavernes de notre système digestif où d’innombrables bactéries nous rendent de précieux services. La biodiversité de cette faune bactérienne est même la clé de notre santé. Plus étonnant encore, nous apprenons que notre corps abrite 300 millions de virus. Certains sont des agresseurs, mais d’autres, les bactériophages nous protègent des attaques de bactéries nuisibles. Aussi surprenant que cela paraisse, c’est aussi grâce à des virus enfouis dans nos gènes que nous pouvons enfanter !

Documentaire de Pierre-François Gaudry.

Crédit photo © Mona Lisa

Commenter cet article