Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 15/08 6h42

Reportage ce samedi sur TF1 : Nouvelles vies en Argentine.

Un reportage de Rebecca Martin et Jean-Etienne Mach proposé ce samedi après-midi sur TF1.

Avec une superficie équivalente à cinq fois la France et seulement 14 habitants au kilomètre carré, l'Argentine est l'un des pays les moins peuplés au monde. Des plaines désertiques de Patagonie aux montagnes ocres de la Cordillère des Andes en passant par Buenos Aires et son atmosphère très européenne, l'Argentine a attiré près de 15 000 Français. Pour beaucoup, il s'agit d'un changement de vie radical, parfois même d'un " coup de foudre ".

Stéphane et Caroline ont choisi de venir s'installer avec leurs trois enfants dans l'une des régions les plus isolée d'Argentine : La Patagonie. " J'adore la France, mais la société française pour travailler, pour vivre, ne nous plaisait pas. On a pris la décision d'aller voir ailleurs " confie Stéphane. Pour vivre, Stéphane et Caroline cultivent des moules et récoltent du sel sauvage qu'ils vendent aux restaurants de luxe. Lorsque le climat le permet, ils partent en pleine mer escortés par les dauphins, pour surveiller leur élevage de moules, loin de tout... la première ville est à 300 kilomètres. Une vie différente et plus simple pour toute la famille, et comme le dit Caroline : " Ce qui m'a rendu la plus heureuse, c'est quand ma fille m'a demandé une tablette de chocolat pour Noël ! "

Morgan, 27 ans, ancien ingénieur en informatique et son associée Anaïs ont décidé de faire découvrir aux Argentins le pain au chocolat et la baguette croustillante " bien française ". Dans un quartier branché de Buenos Aires, ils ont ouvert une boulangerie dont le nom " Cocu " amuse beaucoup la clientèle locale. Depuis l'ouverture de la boutique il y a quatre ans, les clients sont de plus en plus nombreux à déguster les croissants et le pain de campagne typiquement français. Comme le dit Morgan : " C'est difficile en Argentine de trouver des gens de confiance, qui s'engagent, mais maintenant on a trouvé des gens de confiance qui nous accompagnent pour gérer l'entreprise, c'est dix fois plus agréable ".

Marie Emmanuelle a quitté son travail de professeur d'espagnol et la France pour l'amour du tango. " Dans le tango, il y a une émotion supplémentaire, cette musique m'a touchée et ça a été comme un coup de foudre... Depuis toute petite, je sentais que je n'étais pas née au bon endroit ; je ne savais pas où j'aurais dû naître mais je me sentais décalée, différente ". Aujourd'hui elle vit de petits boulots à Buenos Aires pour satisfaire pleinement sa passion du Tango.

Entre Nourredine et l'Argentine c'est une histoire qui dure depuis trente ans. Il s'est installé il y a dix ans à 1 500 kilomètres de Buenos Aires, aux confins de la Bolivie et du Chili en pleine Cordillère des Andes. Cet ancien employé dans une grande compagnie pétrolière a ouvert un petit hôtel de sept chambres et fait découvrir aux touristes cette région qui est la plus ensoleillée d'Argentine. Pour ses clients et ses amis, son grand plaisir est d'organiser une fois par semaine, l'Asado, le barbecue argentin. Justine, sa fille, porte un regard tendre et amusé sur ce papa original. " Il est fou ! C'est un personnage, tout le monde le connaît ici ; il aime bien attirer l'attention ; je crois que c'est pour ça qu'il s'habille comme ça ! Depuis que je suis toute petite, il s'habille en bleu, avec son foulard blanc et les cheveux ébouriffés. "

Crédit photo © DR

Commenter cet article