Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 21/09 9h52

Cash Investigation spécial business de la peur, ce soir : nouvel extrait, avec Hortefeux.

Aujourd’hui, la menace terroriste n’a jamais été aussi élevée. Et depuis quelques mois, elle est même devenue une terrible réalité. Une situation très inquiétante qui fait les affaires d’un secteur, celui de la sécurité. Ce business pèse lourd : plus de 10 milliards d’euros en France.

Elise Lucet et l’équipe de Cash investigation ont passé au crible les discours, les statistiques, testé les systèmes de sécurité pour révéler les secrets des industriels du secteur.

Certains de ces marchands sont prêts à manipuler les statistiques pour faire gonfler leurs bénéfices. Ainsi, avec internet, est apparu un nouveau fléau : l’usurpation d’identité qui peut transformer la vie de chacun en cauchemar. Cash révèle comment des experts très médiatiques sont prêts à manipuler les chiffres pour défendre les intérêts des industriels.

Cash a aussi enquêté sur les promesses de la biométrie, notamment celle des empreintes digitales… Présentée comme la solution miracle, les systèmes biométriques se vendent dans le monde entier. Et cocorico, le numéro un mondial est français. L’équipe de Cash dévoile les inquiétantes failles de ces systèmes. Il n’est pas très difficile de voler l’empreinte d’une personne, de la copier et de tromper de nombreuses « serrures » biométriques : celles d’un hôtel ou, beaucoup plus grave, les portiques de passage aux frontières de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Démonstration à l’appui, Cash prouve qu’un boîtier biométrique supposé inviolable, censé sécuriser des lieux très sensibles comme les centrales nucléaires, est facile à pirater.

Pour finir, Elise Lucet et l’équipe de Cash ont ausculté les caméras de surveillance qui ont envahi le paysage urbain. Les spécialistes appellent cela la vidéoprotection. Plus de 40 000 objectifs surveillent les villes de France et depuis peu, les petites communes rurales. Mais sont-elles vraiment efficaces ? Près de 10 ans après le lancement du plan national de vidéoprotection sous la présidence de Nicolas Sarkozy, poursuivi par François Hollande, quel en est le bilan ? Cash dévoile les dessous de ce formidable marché d’un milliard d’euros et révèle comment, dans un contexte de restriction des effectifs de police et de gendarmerie, l’Etat et certains élus ont dopé le chiffre d’affaires des entreprises du secteur.

Le business de la peur, une enquête de Jean-Pierre Canet. A ne pas louper lundi 21 septembre à 23 heures sur France 2.

 

Commenter cet article

toto 23/09/2015 12:57

Et si Hortefeux avait raison face a Elise Lucette ?


http://www.liberation.fr/desintox/2015/09/22/et-si-hortefeux-avait-raison-contre-elise-lucet_1387926