Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 09/09/2015 13H20

Des racines et des ailes ce mercredi : au cœur du Languedoc, entre mer et montagne.

Des racines et des ailes ce mercredi 9 septembre 2015 à 20h55 sur France 3.

Pour débuter cette nouvelle saison, Des Racines & Des Ailes, présenté par Carole Gaessler, vous propose un numéro inédit de « Passion Patrimoine », qui vous emmène au cœur du Languedoc, entre mer et montagne.

Un voyage qui illustre la diversité du patrimoine de cette région : de la cathédrale de Maguelone, bijou de l’art roman, au village de Gruissan avec ses cabanes sur pilotis qui ont servi de décor dans les années 80 au film "37°2 le matin". Le Languedoc possède également le vignoble le plus vaste de France mais aussi des curiosités géologiques comme le cirque de Navacelles classé à l’UNESCO.

"Vu du ciel, le littoral languedocien apparaît comme un chapelet de lagunes, séparé de la mer par une longue bande de sable. Aujourd’hui, c’est le paradis des flamants roses mais pendant longtemps, des salines s’étendaient ici et alimentaient tout le Sud de la France. L’or blanc était alors acheminé par un ouvrage étonnant : le canal du Rhône à Sète qui traverse toujours les étangs. C’est là que se trouve une des perles de la région, la cathédrale de Maguelone. Ce joyau de l’art roman, nichée au cœur d’une petite île, est aujourd’hui sous la surveillance des « Compagnons de Maguelone ». Une institution d’insertion où des adultes handicapés entretiennent les vignes et exploitent les huîtres des marais. Plus au sud, la ville d’Agde cache elle aussi un chef d’œuvre oublié. Depuis plusieurs années, Laurent Félix supervise les travaux de restauration du château Laurens, une villa Art nouveau. Restée longtemps abandonnée, ses décors ont subsisté presque intacts.

Plus loin encore, c’est un lieu mythique du cinéma des années 80 qui borde la plage : le village de Gruissan. Fabienne Jorissen défend le charme de ces cabanes sur pilotis qui ont servi de décor au film « 37°2 le matin ».

Côté montagne, le Languedoc réserve d’autres surprises. Il faut remonter les gorges de l’Hérault, passer le village de Saint-Guilhem-le-Désert et sa fameuse abbaye, pour trouver une autre curiosité classée au patrimoine de l’UNESCO : le cirque de Navacelles. Entourés de falaises, les deux hameaux du site sont en pleine renaissance depuis que les habitants ont entrepris de restaurer chaque maison. Au pied du village, la rivière la Vis ajoute à la notoriété du lieu. Aujourd’hui, des passionnés se battent pour qu’elle reçoive le tout nouveau label rivière sauvage. Plus haut s’étend le fameux plateau du Larzac. Un territoire reconquis par de jeunes éleveurs. Parmi eux, Nicolas Brahic a créé ici un élevage de cochonnets bio. Des animaux qui grandissent en toute liberté.

Entre mer et montagne s’étend le vaste vignoble du Languedoc. Un paysage marqué par un patrimoine architectural typique : les châteaux pinardiers. Natacha Abriat pousse la porte de ces demeures extravagantes, fleurons d’un style très en vogue au XIXème siècle : l’éclectisme.

A Pézenas, ce sont aussi des maisons exceptionnelles que nous fait découvrir Denis Nepipvoda. De somptueux hôtels particuliers construits par les riches marchands à la Renaissance, quand la ville abritait des foires renommées.

Notre voyage se termine sur les hauteurs, à plus de 1000 m d’altitude, au sommet des monts du Caroux et de l’Espinouse, dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc. Nous suivons Christian Itty, sur les routes des crêtes, à la découverte de la plus grande population de mouflons de France".

Crédit photo © ECLECTIC productions.

Commenter cet article