Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 22/09 7h07

Le 1er épisode de La loi d'Alexandre, avec Jugnot, diffusé ce 22 septembre.

Premeir épisode de la série LA LOI D'ALEXANDRE : mardi 22 septembre 2015 à 20h55 sur France 3.

Après La Loi de Barbara, interprétée par Josiane Balasko, Gérard Jugnot revêt à son tour la robe noire pour défendre la cause des plus vulnérables. L’acteur, rare à la télévision, incarne Alexandre Laurent, avocat faisant équipe avec son « frère », Raphaël Menaud. Mais, au lendemain d'une énième victoire du duo, le juriste fait face à la mort brutale de son associé et meilleur ami. Pour faire la lumière sur ce crime odieux, Alexandre n’a qu’une solution : défendre la fiancée de l’intéressé, accusée du meurtre.

Episode Comme des frères, réalisé par Claude-Michel Rome.

Scénario Céline Guyot, Martin Guyot.

Avec Gérard Jugnot (Alexandre Laurent), Valeria Cavalli (Hélène Laurent), Sara Martins (Sonia Dubois), Hèléna Soubeyrand (Karine), François Duval (Raphaël Menaud), Pierre Langlois (Simon Laurent), Eric Naggar (L'avocat général), Yann Babilée (Henry Masson), Françoise Lépine (Marina Pilsky).

Alexandre Laurent et Raphaël Menaud sont inséparables depuis leur jeunesse, à l'Assistance Publique. Devenus avocats et associés, ils forment un tandem redoutable. L'un brillant orateur, l'autre excellent juriste mais préférant l'ombre. Alexandre voue depuis toujours à son ami Raphaël, une admiration sans faille. Mais un jour, Alexandre découvre le corps sans vie de Raphaël. C'est un drame dont il peine à se remettre. Et c'est pour démasquer l'assassin de son "frère" qu'Alexandre, prenant sur lui, va devoir monter en première ligne...

Il s’agit d’un rôle totalement dramatique, très loin de ce que j’ai l’habitude de faire. Alexandre est un personnage avec une personnalité très effacée, qui existe dans l’ombre de son frère, un brillant avocat dont il écrit les plaidoiries. Il a une plume, le sens du verbe, des mots, et l’autre a celui de la rhétorique.
Pourtant, pour trouver le meurtrier de son fidèle compagnon, il va devoir délaisser sa plume pour rejoindre l’arène des prétoires. Cette idée de personnage passant de l’ombre à la lumière m’a beaucoup plu.

Gérard Jugnot

Crédit photo © Laurent Denis - France 3.