Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 13/09 11h17

Profs à Marseille: la réussite du collège Jean Moulin (Zone interdite).

Motiver des élèves souvent en grande difficulté, faire la classe à des ados rebelles, rire avec eux, hausser la voix, les punir, les soutenir, les consoler aussi : c’est le quotidien des professeurs et des surveillants du Collège Jean-Moulin, un établissement situé dans les quartiers Nord de Marseille, et classé REP+, réseau d’éducation ultra-prioritaire.

Ici, la plupart des élèves sont boursiers, leurs parents gagnent moins de 1000 euros par mois, une grande partie d’entre eux connaît déjà un retard de scolarité à l’entrée en 6ème. Les amener vers la réussite est une bataille de tous les instants, un vrai parcours du combattant : absentéisme, difficultés sociales et de comportement…

Il ne suffit pas d’enseigner, il faut d’abord éduquer, ouvrir les esprits, réussir à établir la confiance en faisant preuve de patience, de fermeté et d’écoute.

Depuis son arrivée en 2012, le principal, un ancien professeur de technologie, a fait progresser les résultats au brevet de 40 à 75%, et il s’attache au jour le jour à régler les problèmes de discipline mais aussi à préserver son établissement de la violence environnante.

En première ligne, les professeurs qui craquent parfois mais ne baissent pas les bras. Leur hantise : le décrochage scolaire. Certains ont un téléphone portable spécialement dédié à leurs élèves : sms, conversations avec les ados comme avec les parents. L’un des secrets de la réussite, c’est le lien qu’ils parviennent à établir. Un travail de fourmi profondément gratifiant quand un élève revient dans le circuit.

Document de Florie Martin, présenté par Wendy Bouchard, à voir ce dimanche à 20h55 sur M6.

.

Commenter cet article

Gérard 14/09/2015 21:52

Professeur de Lettres, je dois dire que le reportage était pratiquement totalement consacré à Anne Sophie enseignante en SEGPA qui ne restait pas modeste, décorée des palmes académiques alors que beaucoup d'enseignants ayant fait 40 ans d'Ed.Nale ne le seront jamais........Cela m'a gêné.....car on ne voyait qu'elle avec une énergie débordante.Et ses propres enfants? Et les autres enseignants sont restés dans l'ombre alors qu'ils accomplissent certainement un travail remarquable dans des conditions difficiles. La pauvre Professeur de Lettres restée sans élèves.........lors de son club théâtre. La CPE débordée mais faisant face dans un bateau qui tangue et grâce surtout à ce surveillant émérite peu rémunéré certainement issu de la cité qui arrive à faire avancer le navire. Super ce jeune qui dit" Madame, je suis là pour cela!" Il m'a beaucoup ému.....

Paulette 13/09/2015 23:09

Magnifique immersion dans cet établissement, Félicitations à Monsieur le Directeur et son personnel pour tout le travail que vous accomplissez !!!

Mathieu 13/09/2015 12:43

Les professeurs, les surveillants... Et le CPE? Il faut bien qq1 pour faire tourner l'equipe vie scolaire.