Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 26/09 20h38

L'épreuve qu'elle a vécue est longtemps restée insoupçonnable... Masquée par son beau sourire à la télévision. Eglantine Eméyé a passé des années sans dormir ou presque, à protéger son fils autiste de lui-même, à le nourrir, à le soigner et à l'aimer sans aucun signe d'affection en retour.

Comment cette maman a-t-elle fait face au quotidien ? Quelle solution a-t-elle trouvé pour que Samy aille mieux aujourd'hui ? Eglantine Eméyé a témoigné dans le portrait de la semaine  de Sept à Huit. Par Thierry Demaizière et Loé Monnet.

Diffusion dimanche 27 septembre sur TF1 en avant-soirée. Vidéo ci-dessous.

Le témoignage fort d'Eglantine Eméyé sur Samy,  hier dans Sept à Huit (Vidéo).

L'animatrice Eglantine Eméyé avait ému les téléspectateurs de France 5 avec son documentaire consacré à son fils Samy, autiste.

Un film présenté ainsi en 2014 : « Samy a 8 ans. Il ne parle pas, marche avec difficulté, n’est pas propre, et ne communique que très peu. Samy c'est mon fils. Autiste, épileptique, polyhandicapé, voici les mots nouveaux que j’ai dû apprendre et que j’ai eu tant de mal à accepter... En 8 ans dans son monde, celui du handicap, j'ai découvert une société mal adaptée, frileuse et souvent peureuse : l’école qui n’en veut pas, les professionnels qui refusent de le soigner, le regard des autres, les institutions inadaptées… Samy est donc un combat de tous les jours, un combat pour qu’il ait cette petite dose de bonheur à laquelle on a tous droit. Mais 8 ans de lutte pour que mon petit garçon grandisse comme tous les autres m'ont épuisée. Est-il temps de m'en séparer, pour mieux l’aimer ? »

Parution ces derniers jours du livre Le voleur de brosses à dents.

Le cri d'amour d'une maman qui se bat depuis dix ans pour que son fils cadet, polyhandicapé sévère, ait, lui aussi, le droit d'avoir une vie, annoncent les éditions Laffont.

"Églantine est une maman connue, qui anime des émissions de télévision ; Samy, lui, est un petit garçon âgé aujourd'hui de dix ans qui ne parle pas, marche avec difficulté et ne communique pratiquement pas. Victime tout bébé d'AVC non détectés, il est atteint d'autisme et d'épilepsie. Le Voleur de brosses à dents, c'est avant tout le récit de leur histoire d'amour. Une histoire d'amour dans laquelle il y a aussi un grand frère qui « va bien » mais pour qui rien n'est simple, une grande famille, des grands-parents très présents, des amis, et d'autres familles tout aussi démunies face au handicap. Pour Samy, parce que la société, frileuse, mal adaptée, n'offre pas de place à ces enfants qui ne rentrent dans aucune « case », laissant leur entourage livré à lui-même dans un immense désarroi et face à une solitude et des difficultés insurmontables, Églantine déplace des montagnes, chaque jour, depuis dix ans. Elle a fondé une association, créé une école, réalisé un documentaire... "

Récit intime d'une jeune femme, d'une jeune mère confrontée au quotidien du handicap, mais aussi témoignage sans fard sur un fait de société qu'on occulte alors qu'il concerne des milliers de familles, ce livre raconte son combat. À son image, est-il communiqué : pugnace et lumineux, d'une émotion qui serre la gorge mais aussi drôle, voire cocasse, et irradié à chaque page d'une générosité contagieuse.

« Parce que la vie dans le handicap est douloureuse et difficile, mais que les personnes concernées sont comme vous et moi, et savent encore rire, s'amuser, et qu'elles en ont tellement besoin ! Parce que montrer ces vies, c'est tout montrer et pas seulement ce qui fait pleurer. Parce que trop de gens pensent que nous sommes tristes, tout le temps. »

Commenter cet article

juliana 26/02/2016 23:51

Bonsoir !
Je m’appelle juliana, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au qu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai palé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un puissant pratiquant de la margis à qui je devait m'expliquer. Comme j'aime mon mari j'ai contacté ce puissant qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 7 jour après mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait et bien sur on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie.
Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce, maladies, chance, stérilité, problème de blocage, d'attirance de clientèle, problème de chômage etc...) je vous conseille de faire comme moi.
Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées : maitreagbohui@hotmail.com

morand 28/09/2015 14:39

Tristesse, découragement.
Témoignage bouleversant. Il n'y a pas de prise de parole possible sur le cauchemar vécu par Eglantine et son fils.
Je suis la maman d'un enfant autiste diagnostiquer à 7 ans. J'ai voulu comprendre l'autisme, les souffrance de mon fils. Aujourd'hui, je suis très très découragé et infiniment triste. Quand prendra t'on en compte en France toute les recherches effectuées sur l'autisme à l'étranger ? Quand sortira t-on de cette confrontation stérile entre la psychanalyse et les méthode ABA ? j'ai vu le documentaire, j'ai vu le packing sur Sami, j'ai relu la théorie psychanalytique qui est derrière cette pratique énoncé par le docteur Pierre Delion. Comment est ce encore possible ?
Tristesse. Le comprtement autistique résulte des troubles sensoriels : l'enfant perçoit trop ou pas assez son environnement ce qui provoque un replis et des troubles de la communication et de la socialisation (Temple Grandin, Donna Williams, Olga Bogdashina). L'urgence est de soulager l'enfant des souffrances sensorielles. Si le packing marche pour certains enfants hyposensibles, c'est une torture pour les enfant hypersensible... Encore faut-il le savoir... (surtout qu'il existe des méthode bien plus efficace pour les enfant hyposensibles) Je vous invite tous à lire les auteurs cité précédemment. Tous ces débats sur la méthode ABA qui un outils parmi d'autre et la psychanalyse paraissent alors dérisoires. Je pense que les psychiatre et les psychanalystes pourront aider le enfants, le jour ou il prendront la peine de connaitre les causes de l'autisme.

colliot 27/09/2015 19:57

Merci pour se reportage j ai traverser ce même univers du handicap pour mon fils Marc et je me suis tout à fait reconnu quand mde Emeye parle de toutes ses embûches regard des autres et se retrouver seule! Je ne sais quoi vous dire sinon merci pour tout ce que vous faites!cordialement Colliot laurence

colliot 27/09/2015 19:57

Merci pour se reportage j ai traverser ce même univers du handicap pour mon fils Marc et je me suis tout à fait reconnu quand mde Emeye parle de toutes ses embûches regard des autres et se retrouver seule! Je ne sais quoi vous dire sinon merci pour tout ce que vous faites!cordialement Colliot laurence