Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 14/10/2015 15H05

Dans les yeux d'Olivier Delacroix ce mercredi : témoignages de personnes accusées à tort.

Diffusion ce mercredi 14 octobre 2015 à 22h45 sur France 2, à la suite de la bonne série Dix pour cent.

Olivier Delacroix part à la rencontre d’hommes et de femmes dont le destin a basculé parce qu’ils ont été un jour accusés à tort. Qui étaient-ils hier ? Qui sont-ils aujourd’hui ? Eux qui ont été injustement livrés à la vindicte populaire pendant des mois, voire des années, comment sont-ils sortis de ce voyage en enfer ?

▪ Alain, accusé de pédophilie, voit sa vie basculer en quelques jours. Pour lui, la présomption d'innocence n'a jamais été respectée.

▪ Joël n'a que 21 ans lorsque les gendarmes l'accusent d'un braquage qu'il n'a pas commis et pourtant il va tout avouer... pour avoir la paix et ressortir "vite". Des aveux qui lui vaudront 6 mois de détention.

▪ Gratienne et Jean-Michel vont vivre un cauchemar pour une faute qu'ils n'ont jamais commise. Accusés d'avoir maltraité le bébé qu'ils venaient d'adopter, ils en ont perdu la garde et n'auront plus jamais le droit d'avoir un autre enfant. Une double peine alors qu'ils ont été totalement blanchis.

▪ Daniel est parti en Equateur pour faire le commerce d'émeraude. Ce père de famille sans histoire est alors accusé d'appartenir à un cartel de la drogue. Jeté pendant 2 ans dans une des pires prisons du pays, il sera battu et traité comme un animal. Il sera innocenté par la suite et obtiendra même, fait rare, des excuses du gouvernement équatorien.

Commenter cet article

Gratienne VOISIN ELOY 24/10/2015 01:30

Pour commencer je tiens à préciser que mon prénom "Gratienne" s'écrit avec un "T" et non un "C". Il serait donc nécessaire de rectifier et d'orthographier mon prénom correctement. Merci!

Mon mari Jean-Michel et moi Gratienne ne sommes pas prêts d’oublier cette journée exceptionnelle avec Olivier qui est un journaliste d’exception et formidable. L’équipe qui l'accompagnait et l'assistait est très sympathique. Tout c’est passé dans une ambiance chaleureuse, conviviale et décontractée malgré le sujet sérieux et douloureux traité qui nous touchait de très prés. Personne n’avait la « grosse tête » bien que tout ce soit passé de façon très professionnelle. Mon mari Jean-Michel a su surmonter sa timidité et son stress est très vite tombée quand il a vu le comportement décontracté, chaleureux, amical et sincère de chacun. Il n’y avait aucune barrière. Nous avions vraiment l’impression de recevoir des amis de longue date qui ont accepté de partager notre repas et notre journée en toute simplicité mais avec tellement de chaleur humaine.

Nous avons pu vivre ce tournage comme une délivrance car nous avions enfin le droit et l’occasion de parler sans censure. Nous avons pu dénoncer cet énorme gâchis et exprimer librement notre ressenti, notre descente aux enfers. Une vraie délivrance!

Nous avons su contenir nos émotions, mais c’est le lendemain matin qu’elles sont ressorties lorsque mon mari Jean-Michel et moi avons reparlé de ce tournage inoubliable, mais c’était des larmes de joie, de bonheur et de délivrance. J’étais si heureuse que Jean-Michel ait pu s’exprimer sans retenue ni blocage de sa part. Il fallait qu’il le fasse pour se libérer de tout se qu’il garde en lui depuis si longtemps. Bien que nous ayons tourné la page sur cette affaire depuis un certain temps, il était nécessaire que nous ayons cette opportunité et que nous puissions nous libérer de ce poids en dénonçant cette affaire scandaleuse par l'intermédiaire d'Olivier parce qu’il n’y a pas de censure.

Olivier DELACROIX aborde des sujets intéressants, sérieux, qui interpellent tout en étant très proche des gens, en se mettant à leur portée sans se mettre en avant bien au contraire. Ses reportages sont très vivants et chaleureux. Sa façon d’être et d’aborder les gens n’est pas qu’une façade, ni une comédie jouée devant les caméras. Son comportement, sa chaleur humaine reste la même une fois les caméras et les lumières éteintes.


Nous avions vraiment l’impression de recevoir et de partager notre journée avec quelqu’un que nous connaissions et qui nous connaissait, depuis toujours. C’est difficile d’expliquer et de décrire les moments forts et inoubliables que nous avons vécu avec Olivier et ses acolytes. C’est vrai que nous avons beaucoup aimé et apprécié sa façon d’être.

Olivier DELACROIX est un homme qui vaut le détour, qu’on s’y arrête, et qu’on y revienne.
C'est un homme généreux et d’exception.

Nous espérons qu’un jour nos routes se croisent à nouveau.

Ce tournage a été une expérience à vivre et à partager.

Ça n’a été que du Bonheur! Beaucoup de reconnaissance et un grand MERCI à vous Olivier…!

Dans le tournage vous avez pu apercevoir le Tableau que j'ai peint, intitulé "CHEMIN D'EPREUVES", il exprime tout ce par quoi nous sommes passés pour avoir voulu un enfant à aimer mais en vain.
Vous pouvez le revoir et découvrir mes autres Œuvres sur mon Blog ayant le lien :
http://gve-artiste-peintre.eklablog.com

Seule la force de notre Amour nous a aidé à tenir le coup dans toutes ces épreuves.

Il est fort regrettable et scandaleux que les personnes responsables de tout ce gâchis n'aient JAMAIS été sanctionnées, virées pour négligences et incompétences.

La Justice Française est vraiment mal faite. Les lois sont plus faites pour que les criminels s'en sortent ou/et soient relâchés pour vices de procédures pendant qu'elle s'acharne sur des innocents sans se préoccuper des conséquences.

Gratienne VOISIN ELOY
Artiste Peintre.
Blog : http://gve-artiste-peintre.eklablog.com