Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 02/11 7h09

Vu dimanche 1er novembre à la fin de l'émission Sept à Huit, en avant-soirée sur TF1.

C'est en voulant défendre son petit frère, que Kevin et son ami Sofiane ont été tués. Armés de couteaux, d'un pistolet à grenaille, d'une bouteille de vodka et d'un marteau, plus de 15 individus se sont acharnés sur eux.

Aurélie Monkam Noubissi est la maman de Kevin. Cette "mère courage" d'Échirolles, comme l'ont baptisé certains journaux, dit ne ressentir "aucune vengeance" contre les jeunes accusés du meurtre de son fils. Elle parle de compassion à leur égard mais regrette qu'ils soient encore dans le déni.

A la veille du début du procès, elle raconte dans le portrait de la semaine son histoire, celle d'une mère inconsolable. C'est le portrait de la semaine de Thierry DEMAIZIERE et Léo MONET.

Vidéo ci-dessous.

A noter qu'un livre est sorti l'an dernier : Le ventre arraché. "Le 28 septembre 2012, à Echirolles, le jeune Kévin Noubissi, un étudiant âgé de 21 ans, est sauvagement tué par une bande de jeunes de la cité voisine qu'il ne connaissait pas. Un an après, avec une force impressionnante et une grande dignité, sa mère, Aurélie Monkam, raconte le chemin intérieur qu'elle a parcouru pour faire face au meurtre de son fils ; son questionnement sur les responsabilités sociales ; sur le nécessaire investissement éducatif dans les quartiers ; sur sa volonté de poursuivre son travail de pédiatre. Portée par cet engagement professionnel et par une foi profonde, elle dit, dans ce témoignage bouleversant, comment elle garde espoir en l'avenir."

Vidéo, le témoignage d'Aurélie Monkam Noubissi dans Sept à Huit (Echirolles).

Commenter cet article