Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 04/10 7h29

Dès 23h10 hier, samedi 3 octobre 2015 sur France 2, On n'est pas couché sur France 2.

Laurent Ruquier entouré de Léa Salamé et Yann Moix revenait sur les temps forts de l’actualité de la semaine et recevait :

ALAIN FINKIELKRAUT: présent pour le livre: « La seule exactitude » aux éditions Stock  (à écouter : le billet humoristique que François Morel lui a consacré vendredi sur France Inter).

THOMAS GUENOLE, que l'on retrouve le matin avec Jean-Jacques Bourdin sur RMC, présentera son bouquin « Les jeunes de banlieue mangent-ils les enfants ? » aux éditions Le Bord de l’Eau.

BRUNO MASURE : parution du livre « La télé rend définitivement fou ! » aux éditions Chifflet&Cie.

SAMUEL BENCHETRIT & JULES BENCHETRIT : promo du film « Asphalte », avec Isabelle Huppert, Gustave Kervern, Valéria Bruni-Tedeschi...

MARINA KAYE : album à succès « Fearless » chez Universal Music.

Les années trente, dit-on, sont de retour. La droite intégriste et factieuse occupe la rue, l’ordre moral sort des catacombes, la crise économique pousse à la recherche d’un bouc émissaire et l’islamophobie prend le relais de l’antisémitisme. Cette analogie historique prétend nous éclairer : elle nous aveugle. Voulant lire ce qui arrive à la lumière de ce qui est arrivé, elle en occulte la nouveauté inquiétante.
Montrer que nous vivons un tournant historique, paradoxalement masqué par la référence incessante à l’Histoire ; appréhender ce moment crucial dans ce qu’il a d’irréductible au répertoire de nos vicissitudes : tel est le pari de ce livre. Et l’enjeu est existentiel autant qu’intellectuel. Si, comme l’écrit François Mauriac, « l’épreuve ne tourne jamais vers nous le visage que nous attendions », il nous incombe d’être à l’heure au rendez-vous et de regarder en face le visage que nous n’attendions pas.Dans une époque qui tend à se prendre pour une autre, l’exactitude devient la tâche prioritaire de la pensée.

Alain Finkielkraut, à propos de son livre.

Commenter cet article