Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 26/10/2015 10H

Philippe Etchebest : “Avec le parcours hors norme de Xavier Koenig, j’ai la pression !”

Début ce lundi de la saison 2 d'Objectif Top chef ,en avant-soirée sur M6. Programme qui succède à La meilleure boulangerie de France, qui attirait en moyenne 1.3 million de téléspectateurs.

La force du programme, juge Philippe Etchebest, c’est avant tout la transmission d’un savoir, faire prendre conscience aux jeunes qu’ils sont capables d’aller sur du haut niveau. "Certains jeunes disaient même à la fin de l’émission qu’ils ne pensaient pas pouvoir sortir des plats comme ça ! J’ai vraiment eu envie cette année de les pousser dans leurs retranchements pour qu’ils sortent des choses qu’ils n’auraient même pas imaginé pouvoir faire. L’autre force du programme est aussi ce rapport humain très fort avec toujours beaucoup d’émotions et d’échanges avec ces jeunes."

Les valeurs de respect, de travail et d’engagement sont très importantes pour moi, poursuit le chef qui ajoute que le dépassement de soi est également primordial. "Dans “Objectif Top Chef”, mon exigence les pousse à aller toujours plus loin et c’est comme cela qu’on obtient le meilleur. Je suis ici davantage dans la transmission et l’accompagnement que dans la recherche du perfectionnisme".

A propos de Xavier Koenig, vainqueur l'an dernier, Philippe Etchebest se souvient que quand il l'a rencontré la première fois dans “Objectif Top Chef”, il n'avait pas fait la meilleure assiette. "Mais j’ai vu sa volonté de travail et ses capacités énormes. Je l’appelais “La machine”, c’était un guerrier qui avait le mental, l’énergie et l’envie… Il avait dès le début un fort potentiel pour aller très loin. Il s’est formé au fur et à mesure du concours et a beaucoup progressé. Ce qui l’a d’ailleurs amené à être doublement vainqueur de “Objectif Top Chef” puis “Top Chef”".

L’objectif est de trouver l’apprenti qui ira le plus loin possible dans “Top Chef” et avec le parcours hors norme de Xavier Koenig, Philippe Etchebest dit avoir la pression. "Faire mieux sera difficilement possible, mais l’emmener le plus loin possible est mon challenge et j’attends forcément beaucoup de lui ! J’ai cette année des exigences que je n’avais pas forcément au début. Mes attentes sont plus fortes…

 

Commenter cet article