Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 08/09 9h05

Très belle audience pour Borderline d'Olivier Marchal, sur France 2.

Réalisé par Olivier Marchal, le téléfilm inédit BORDERLINE était proposé mercredi 7 octobre à 20h55 sur France 2. Scénario de Olivier Marchal, Christophe Gavat et Laurent Guillaume.

Audience de cette fiction opposée à une concurrence favorable, dont Blacklist (un échec sur TF1), Des racines et des ailes et Recherche appartement ou maison : en tête avec en moyenne 5,8 millions de téléspectateurs pour 24.4% de PdA. Il s’agit du record en audience pour une fiction depuis avril 2012 et un record en PdA depuis avril 2008.

A 22h35, le DEBAT présenté par Julian Bugier s’est également placé en tête des audiences de deuxième partie de soirée avec en moyenne 2,8 millions de téléspectateurs pour 19.1% de PdA.

Après vingt-cinq ans de carrière irréprochable, Blain, chef de la BRB, est arrêté et placé en garde à vue par la police des polices pour association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, vol en réunion et détournement de scellés. Comment Blain vivra-t-il cette épreuve ?

Avec Bruno Wolkowitch (Willy Blain), Catherine Marchal (Catherine Van Roy), Patrick Catalifo (Philippe Jansen), Laure Marsac (Camille Blain), Vincent Jouan (Richard Moreau), Pascal Elso (Joseph Dahan), Jean Dell (Samuel Bergson), Maud Jurez (Noella), Nassim Boutelis (Samir) et Jacques Perrin (Henri Van Roy).

En tant qu’ancien flic, c’est un sujet qui lui tenait très à cœur, souligne Olivier Marchal qui a perdu un très bon pote avec lequel il a travaillé en brigade de nuit pendant six ans. "Il avait été emprisonné pour des raisons assez nébuleuses, mais qui devaient néanmoins être assez graves, puisqu’il s’est pendu trois semaines après son arrestation. J’ai partagé avec lui beaucoup de moments privés et de moments de travail, sans me douter une seconde qu’il puisse être impliqué dans quelque chose de louche. Son rythme de vie était assez dispendieux, mais je savais qu’il était issu d’une famille aisée ; je me disais donc que ceci expliquait sans doute cela. Il y a aussi eu l’affaire Dominique Loiseau, dont j’ai tiré 36 quai des Orfèvres. Les raisons pouvant faire basculer un flic m’ont donc toujours fasciné. Comment quelqu’un choisissant l’ordre, la loi et l’honnêteté, puisque c’est ce qu’on nous a inculqué, peut en arriver à commettre des actes répréhensibles ? Sachant que ces actions sont souvent validées et encouragées par une hiérarchie voulant à tout prix des résultats".

A lire également : Programmation spéciale Olivier Marchal sur 13ème Rue, dès le 12 novembre.

Crédit photo © Nathalie MAZEAS/FTV/ALCHIMIC

Commenter cet article

Nicolas 08/10/2015 19:16

Excellent téléfilm qui confirme les efforts de France 2 avec ses fictions passionnantes: "les hommes de l'ombre", "disparue", "chef", "les témoins"...Chapeau! Audience méritée !! :)