Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 09/10 6h43

Vanuatu, les îles authentiques ce vendredi dans Thalassa.

Le Vanuatu est un rêve d’aventurier perdu au cœur de l’Océanie. Cet archipel de 80 îles vit au rythme des volcans en éruption et des plages coralliennes. Ses habitants, gardiens de traditions imprégnées de magie et de sorcellerie, sont longtemps restés à l’écart du monde moderne.

Aujourd’hui, c’est une autre histoire qui s’écrit : celle d’une terre vierge à l’autre bout du monde qui rentre frontalement dans le XXIème siècle et qui subit de plein fouet les effets des bouleversements climatiques.

Numéro spécial de Thalassa ce vendredi 9 octobre dès 20h55 sur France 3.

Les volcans du Vanuatu sont souvent virulents, parfois dangereux. Désormais les scientifiques prennent le pas sur les croyances. Plus question de vivre sous la menace d’une possible éruption ! Sylvain le volcanologue s’en approche au plus près pour mesurer leurs humeurs. « Ce volcan me donne la chair de poule. C’est l’un des plus grands du monde, on a l’impression d’être au cœur de la planète». En cas de danger, il alerte la population.

Après des années d’isolement, certains îliens découvrent les bienfaits de la médecine moderne. A bord de son petit avion, Mark nous emmène d’île en île, soigner des habitants qui ont enfin accès aux soins : « si j’étais médecin ailleurs, je gagnerais beaucoup d’argent. Mais c’est ici que je préfère exercer ».

Hilaire, le journaliste local s’inquiète du réchauffement climatique qui menace l’archipel : « ici avant, c’était une plantation de cocotiers. Aujourd’hui, c’est recouvert par la mer ». Avec des rafales à 300 km/h, le cyclone de mars dernier a fait du Vanuatu un laboratoire du changement climatique.

Mais cette terre reste sacrée pour les Vanuatais. Et Marcel, futur chef de clan s’inquiète car la beauté de son pays suscite la convoitise des promoteurs immobiliers. « Pour moi, quand on vend des terres, c’est un peu comme si on vendait notre âme ».

Trouver des solutions concrètes pour préserver ce territoire c’est le pari de Pascal : « tous les jours, je me retrouve dans des endroits où les touristes ne sont jamais allés ». Cet explorateur français, tente d’orienter la curiosité des visiteurs vers l’écotourisme. Une manne pour les habitants qui peuvent envisager un aménagement de leur territoire sans trop perturber leur quotidien. Longtemps inaccessible, le Vanuatu fait son entrée dans le royaume des « paradis maritimes » et cherche une voie qui lui permette de conserver son authenticité.

Un magazine proposé et présenté par Georges Pernoud

Crédit photo © Grand Angle Productions

Commenter cet article

Jean-Louis 10/10/2015 12:29

Cela fait chaud au coeur de retrouver le Vanuatu, où j'ai eu la chance de travailler durant 6 ans (c'était au siècle dernier...). Je souhaite qu'il y ait beaucoup de "Marcel", pour préserver la tradition tout en accueillant les touristes. Le Vanuatu ne se prête pas à un toursme de masse, où il risque de perdre son âme (cf le Saut du Gaul)

dubost 09/10/2015 23:22

MERCI THALASSA, vous me faites rêver !

daniele andolfo 09/10/2015 23:48

Idem pour moi dubost

daniele andolfo 09/10/2015 22:32

Bonsoir !
Superbe partage , j'aime mais ! attention tourisme , ne faisons pas n'importe quoi !
Cool + + + que cool
OK !!!
Bisous d'une Montpellieraine .

delhomme 09/10/2015 22:17

J'ai regardé l'émission sur le VANUATU, je crois qu'il serait bien pour la planète et pour les habitants de ces Iles de préserver leur culture, les terres et les traditions sans tout polluer avec le tourisme. Le tourisme détruit tout, c'est le pouvoir de l'argent qui régit tout.
On trouve magnifique un site vierge, mais malgré cela on ne peut pas s'empêcher de vouloir construire sur ces iles des immeubles à l'occidentale, car finalement les touristes aiment bien leur confort. Ils désirent apporte leur chez eux dans ces endroits paradisiaques qui un jour se retrouvent complètement bétonnés.

daniele andolfo 09/10/2015 22:36

Bonsoir delhomme !
Bien dis " lire mon commentaire que je viens de mettre"
Bonne soirée !
Moi Danièle de Montpellier .