Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 02/11/2015 13H30

Alain Delon vu par  Philippe Kohly : document inédit sur France 3.

A l'occasion des 80 ans d'Alain Delon le week-end prochain, France 3 propose un documentaire inédit ce lundi à 20h55.

 

En 50 ans de carrière, Alain Delon a forgé un mythe : le sien. Une légende portée par un destin hors du commun, mais aussi une histoire mi-ombre, mi-lumière, toujours sur le fil du rasoir. De l'acteur, on sait tout. De l'homme finalement peu de choses. Raconter Alain Delon, c'est raconter une âme, une personnalité hors du commun plus que le parcours d'un acteur. Ce film reposera principalement sur des archives, qu'elles soient cinématographiques ou télévisuelles. Quelques entretiens d’Alain Delon lui même, issus d’archives des années 60 et 70 viendront s'insérer en fil rouge de ce documentaire, afin de donner les clés de compréhension du personnage.

 

Les intentions, la nature de ce portrait par Philippe Kohly :

- Un roman intérieur. "Il s’agit ici de l’acteur et de l’homme. Retracée depuis ses débuts, la carrière d’Alain Delon est appréhendée à travers un homme : quels sont ses désirs, ses peurs, ses enjeux intimes, mais surtout qui est-il ?"

- Un champ de bataille. "C’est un portrait placé sous le signe des paradoxes. Nul n’a un physique plus harmonieux qu’Alain Delon. Mais à l’intérieur l’homme est un champ de bataille. Sa filmographie l’atteste : Alain Delon est à la fois le loup ( Plein Soleil, Le Samouraï, la Piscine, tous les films policiers qu’il a produits ) et l’agneau (Rocco et ses frères, Le Professeur, Monsieur Klein, Notre Histoire). Parmi la dizaine de personnages qui depuis toujours s’affrontent en lui, il en est un qui est modeste, sincère, d’une grande lucidité sur lui-même. C’est celui-là que nous avons traqué, écouté au fil de nombreuses interviews glanées sur 5 décennies. Au terme du parcours, les Delon arrogant, "grande gueule", narcissique sont oubliés pour une vérité plus profonde : Alain Delon n’existe pas. Il est un personnage incarné par un petit garçon abandonné pour gagner la liberté et la gloire".

- Le cercle d’une vie. "De la prison de l’enfance à la prison de la vieillesse, le film épouse au plus près un destin circulaire. Avec un mouvement de libération, d’ouverture au monde d’abord - le jeune acteur s’offre au regard de grands réalisateurs - suivi ensuite d’une fermeture sur soi irréversible : la star consacrée prend tout le pouvoir. Pas à pas, inexorablement, Alain Delon s’enferme à nouveau dans la prison de son enfance. Il reste fidèle au petit garçon qu’il a toujours été. Paradoxe là encore : pour prendre part au banquet de la vie nul n’était mieux pourvu que lui : il avait la beauté souveraine, la force intérieure, la multiplicité des dons. L’empreinte initiale de la solitude aura été la plus forte".

 

Crédit photo © SNC - Tritone Cinematografica - Collection Sunset Boulevard

Commenter cet article

pierre caron 08/11/2015 10:32

Excellent documentaire sur Alain Delon qui fait bien comprendre sa réelle personnalité.

De plus je veux souligner la remarquable bande son avec un accompagnement musical délicatement dosé et fort bien choisi.
Je souhaiterais d'ailleurs en avoir les références. (mentionné au générique de Serge Forté)
Qui pourrait me renseigner.
Merci d'avance
P.Caron

leblogtvnews.com 08/11/2015 10:37

Bonjour, seule indication fournie par France 3 : "Musique, Serge Forté".
Rien de plus, désolé.