Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 23/11/2015 18H10

Document inédit et débat ce soir sur France 3 : L'animal est une personne.

L’ANIMAL EST UNE PERSONNE ! A découvrir ce lundi 23 novembre 2015 dès 20h50 sur France 3. Un film documentaire écrit par Franz-Olivier Giesbert, réalisé par Gilles de Maistre.

Depuis longtemps, l’agriculture est devenue une industrie. Agneaux, veaux, vaches, cochons…, sont élevés et abattus dans des conditions sur lesquelles tout le monde préfère fermer les yeux. Pourtant, nier la souffrance animale est d’autant plus incohérent que les expériences scientifiques récentes prouvent que ces bêtes ont des capacités insoupçonnées et qu’elles nous ressemblent beaucoup plus qu’on ne le croit.

L’animal est une personne ! est un documentaire sur le bien-être de bêtes dont on ne parle jamais : les animaux de la ferme. Le film dresse le constat alarmant du décalage entre l’élevage tel qu’il est majoritairement pratiqué en France et l’idée que le public s’en fait.

En parallèle, le film expose ce que devrait être le quotidien de tous ces animaux que nous exploitons : des troupeaux dans les champs, en liberté. Car il y a, fort heureusement, des éleveurs, des bouchers, des professionnels de la filière, qui ont compris que « bien-être animal » rime avec « qualité de la viande ». L’animal est une personne ! n’est pas une ode au végétarisme mais un plaidoyer pour les animaux. Il entend prouver qu’aujourd’hui nos connaissances sur les bêtes impliquent la nécessité d’un changement urgent de comportement à leur égard.

Le documentaire sera suivi d’un débat animé par Carole Gaessler.

Crédit photo © Outside Productions.

Commenter cet article

devaux 24/11/2015 08:19

j'ai regardé car passionné du bien être 'dans le respect) des animaux quelqu'ils soient - oui c'est vrai et indéniable que les animaux "dits de boucherie" aujourd'hui ne sont pas suffisamment respectés de la naissance à la mort - et je crois que notre combat est à entrer bien plus sur ce point que sur le fait d'être ou ne pas être omnivore.... mais ce n'est pas avec le sectarisme et l'arrogance de Caron ni la hargne (qui se porte jusque sur son visage de la représentante du mouvement (se référant à un article de loi) .... qu'on fra avancer les choses - je n'ai pas aimé non plus la prestation de l'homme plus âgé ....par contre on devrait laisser plus la voix au représentant du magasin Système U et à la dame représentant la FNSEA - éleveuse de porc qui sont je crois des militants qui vont dans "le chemin à explorer" celui qui n’aboutira pas à aller dans le mur comme tout ce qui est exclusif et radicalisé ...
une chose (issus du milieu agricole que j'ai bien connu - ayant 78 ans - il y a ^lus de 40 ans )
oui les vaches aux prés une partie de la journée - ou les coches en liberté entre deux mises bas - si on supprime la viande .... pourquoi pas mais utopique - cela ne me priverait pas n'étant pas un viandard ... il n'y aura plus de vaches et autres animaux dans les prés (puisque plus utiles) ...qu'en ferons nous de ces terres parfois incultivables ? Et puis de nous dire que les "pués des vaches représentent 50% des gaz à effets de serre...en oubliant que les prés et la végétation en résorbe une grosse partie - que DIRE des PUES des hommes et des femmes car allons avouons le nous pétons aussi et nous sommes aussi nombreux que les animaux ...et bien plus concentrés et tellement plus polluants !....... pourquoi ne pas avoir abordé le probleme des poules pondeuses (batterie ou pas) qui engendre par cette sélection à la rentabilité les millions de poussins détruits par broyage aux premier jours de vie car....trop petits et pas assez rentables pour être engraissés ....que dire aussi si on ne consomme plus de viande qui sera le régulateurs des animaux supérieurs qui vont se proliférer (on a vu ce que cela donnait en Australie avec les chevaux, les chameaux .....certains cerfs puisque il n'y aura plus de prédateurs naturels capable de les réguler - comme quoi Mr CARON si fort en G.... devrait parfois se montrer plus humble et admettre que nous devons TOUT CONSOMMER avec MODERATION ...bien sur qu'on peut vivre d'herbe mais voyons aussi comment on les cultive et en alimentation végétarienne ....tout n'est pas évident et tous n'ont pas les moyens et possibilités des détracteurs de la viande ....qui doit rester en raisonnable et de qualité....