Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/11 6h56

Pays Basque, entre Bayonne et Saint Sébastien : Des racines et des ailes ce mercredi.

Ce mercredi 18 novembre 2015 en première partie de soriée sur France 3.

Un nouveau film de la collection « Passion patrimoine » nous emmène à la découverte du Pays basque, un espace qui s’étend sur 20.000 km², à cheval entre France et Espagne, entre golfe de Gascogne et Pyrénées.

Bayonne marque la limite nord du Pays basque. Bâtie sur l’Adour, la ville dévoile un patrimoine architectural unique et protégé. Elle abrite des trésors comme ces escaliers monumentaux cachés au cœur des bâtiments.

A Bidart, un édifice mystérieux fait rêver tous les habitants de la région : le château d’Ilbarritz. Edifiée à la fin du 19ème siècle par un baron excentrique, cette folie qui domine l’océan est en train de reprendre vie grâce à la passion de son nouveau propriétaire.

Sur les contreforts des Pyrénées, à Hasparren, Eric Ospital produit des charcuteries d’exception. Il nous fait partager son attachement à cette terre où - dit-il - on est « condamné à être heureux »…

A Saint-Etienne-de-Baïgorry commence un voyage aux sources de l’histoire basque, avec Antton Currutcharry un jeune historien. Avec lui, nous passons la frontière au col de Roncevaux et découvrons les plus beaux sites du royaume de Navarre jusqu’à sa capitale, Pampelune.

Côté espagnol, les salines d’Añana revivent aujourd'hui grâce à l’énergie des nouveaux sauniers qui récoltent l’or blanc. Après avoir rejoint la côte, le voyage se termine à Saint-Sébastien, la perle de la côte basque espagnole. Deuxième ville la plus étoilée du monde, son art de vivre et sa gastronomie sont réputés. Enfin, grâce un charpentier de marine, nous suivons la plus grande régate de traînières, des barques traditionnelles, qui réunit chaque année le peuple basque entre Pyrénées et océan.

Un film réalisé par Véronique Préault et Jérôme Mignard  ;production Capa.

Crédit photo château d'Ilbiarritz © Laurence Poullaouec.

Commenter cet article

charles 18/11/2015 07:20

Encore une jolie émission ! :)