Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 21/11 10h55

Salut les terriens ce samedi avec Dounia Bouzar, Mélenchon, Durand...

‪Ce samedi 21 novembre à 19h10 sur CANAL+,  retour de Salut les terriens avec Thierry Ardisson.

Un rendez-vous qui n'avait pas été programmé le week-end dernier suite aux évènements tragiques.

Le sinvités pour ce numéro : le journaliste Guillaume Durand, Jean-Luc Mélenchon et Dounia Bouzar.

Et témoignage d'Alain Robert, le "Spider-Man français" qui escalade les gratte ciel à travers la planète.

Avec comme de coutume les chroniques de Tom Villa et Stéphane Guillon.

Salut les terriens ce samedi avec Dounia Bouzar, Mélenchon, Durand...

Au printemps dernier, Dounia Bouzar avait sorti le livre Comment sortir de l'emprise Djihadiste ? Un ouvrage publié aux éditions de l'Atelier et présenté ainsi :

"Le mouvement « djihadiste » a changé de visage et attire de plus en plus de jeunes en France. Ce ne sont plus seulement des adolescents des milieux défavorisés et sans repères familiaux, mais aussi des fils et des filles d’enseignants athées ou d’artisans bouddhistes exilés du Cambodge, des enfants de la campagne, des banlieues ou du XVIe arrondissement… Daesh et Al-Nosra, les deux principaux groupes terroristes, ont affiné leurs techniques d’embrigadement pour réussir à convaincre ces jeunes qu’ils vont accomplir leur mission en rejoignant leurs rangs.

Une fois cette emprise idéologique établie, est-il possible d’en sortir ? Quand le jeune embrigadé a tiré un trait sur sa famille pour se tourner vers une communauté de substitution, quand il a remplacé la raison par le mimétisme et la répétition, quand c’est le groupe qui pense à sa place, quand il ne ressent plus rien pour personne, quand il veut tuer et mourir, comment le remobiliser en tant qu’individu ? Comment faire pour qu’il redevienne un être humain qui pense et qui aime ? Il est urgent de répondre à ces questions pour pouvoir enrayer le processus d’embrigadement. C’est le pari de cet ouvrage.

Dounia Bouzar veut partager la méthode de « désembrigadement » conçue et expérimentée par le CPDSI, en s’appuyant sur l’accompagnement de quatre cents familles dont les enfants ont été entraînés dans cette spirale morbide, pour construire une chaîne humaine qui soit plus forte que la chaîne de la mort des terroristes. Et convaincre chacun d’entre nous qu’il est possible d’en finir avec l’emprise « djihadiste »".

Crédit photo © Maxime Bruno - canal+.

Commenter cet article