Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 01/12/2015 17H20

Etat des lieux de la Terre ce soir sur France 2, avec Yann Arthus-Bertrand.

Ce mardi en première partie de soriée sur France 2, Yann Arthus-Bertrand et Michaël Pitiot nous déroulent la formidable épopée du vivant. Des premiers lichens aux gigantesques forêts, des singes de la jungle aux grands animaux mythiques de la savane.

Mais que voit-on encore, nous les humains, du monde sauvage qui nous entoure, alors que sa place se réduit comme peau de chagrin ?

Depuis l'aube des temps, les hommes sont fascinés par le monde sauvage, dont ils se nourissent, qu'ils observent et qu'ils représentent sur les murs des grottes. Aux premières heures de l’espèce humaine, le monde vivant, la nature toute entière est un mystère dangereux, un monde immense et hostile où il faut survivre.

À mesure de l’évolution de l'espèce, de l’émergence de sa conscience et la sophistication de ses outils, ses caractéristiques se dessinent : naissance des arts, de la mythologie puis de croyances à visages humains, développement de l’élevage et de l’agriculture, naissance de la civilisation. Bientôt, l’ère industrielle consacrera un homme maître absolu de la planète, capable de vie et de mort sur tout ce qui existe.

Toujours fasciné par les merveilles du monde sauvage, l'homme est désormais capable de protéger comme de massacrer la faune et la flore de sa planète. Entre domestication de certains animaux, élevages intensifs d'autres espèces dont il se nourrit, transformations génétiques et mutations incontrôlées des espèces vivantes, l'homme tourne peu à peu le dos à la vie qui lui a permis de s'épanouir, au point de se fragiliser. Pertes des habitats, braconnage, appropriation de terres sauvages par l'homme...le monde sauvage se retrouve au bord de l'extinction, cantonné aux « réserves naturelles » aménagées. On parle d'une possible sixième extinction des espèces sur la planète.

Peuplée de plus de 7 milliards d'êtres humains, la Terre est aujourd'hui dominée par l'espèce humaine. Aucune technique ni politique ne peut changer les choses ; pour cela, la civilisation humaine a besoin d'une révolution éthique, qui prône un respect et un amour du vivant. Il faut que chacun se souvienne que le sauvage était présent dès la genèse de notre civilisation, et en a été le principal moteur de développement.

En renouant avec le respect de la vie sauvage, Terra se veut une ode à l’espèce humaine, un film humaniste et volontairement positif, pour montrer que l’humanité est encore capable de « revenir à l’essentiel ».

Teaser et long extrait :

0

Crédit photo © Yann Arthus-Bertrand

Commenter cet article