Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/12 7h15

Les enfants de l'ombre : document diffusé ce dimanche à 13h15.

Les enfants de l'ombre. Un reportage de Patricia Fagué, Lionel Feuerstein, Benjamine Jeunehomme et Anthony Santoro. A voir ce dimanche à 131h5 sur France 2.

Après les affaires récentes "d'adoption forcée" dans des couvents d’Irlande ou de Belgique, ou auprès de familles aborigènes d’Australie, la France est-elle sur le point de découvrir ses propres errements ?

Pendant des années, de 1940 à 1970, des œuvres privées d'adoption, à Paris ou à Lyon, auraient profité de la faiblesse de jeunes mères pour enlever leurs enfants et les placer dans des familles de la haute société. Démunies, ou fuyant le scandale familial, ces jeunes femmes accouchaient discrètement avant de « céder leur enfant » à l’institution censée les abriter, et qui se chargeait de faire adopter très rapidement les bébés.

Pendant la guerre, une Fondation a même pratiqué une sélection génétique de ses pupilles avant de les confier à de riches parents adoptifs.

Depuis 10 ans, l'enquêtrice Patricia Fagué essaye de faire éclater ce scandale. Une équipe de 13h15 a suivi cette femme. A ses cotés, les journalistes sont partis à la rencontre de ceux qui aujourd'hui essayent coûte que coûte de retrouver leurs racines en France ou aux États-Unis.

 

Commenter cet article

tony 05/02/2016 03:55

Je suis moi aussi un peu gêné par l'ambiance du reportage. Par exemple la personne de Lyon dont l'enfant a été pris "de force" par une association dont on a pas le nom et qui n'est pas la fondation dheucqueville. 1 seconde après retour à la fondation dheucqueville ce qui fait comprendre au téléspectateur qu'elle a fait la même chose. C'est présenté comme acquis et pourtant sans preuve. Aussi préciser qu'un des administrateurs était antisémite est, aussi mal que ce soit, hors sujet cela sert juste à jeter l’opprobre. Donc dommage, il y a pourtant des choses concrètes à dire.

beraud 31/01/2016 22:43

Je n'ai pas pu voir ce d'oc mais j ai lu et cela m'intéresse .adoptée a l'age d un An 1948 et appris mon adoption a 35 ans ,j ai 69 ans .j'ai pensé que je suis peut être née et vendue comme les enfants de l'ombre car je ne trouve pas mes vrais origines,même avec le cnaop

Leguéré Jean 22/12/2015 11:42

J'ai regardé attentivement le travail de P. Fagué. Je suis moi-même un enfant abandonné à la Fondation. Ce reportage est entièrement fondé sur l'émotion du spectateur. Il émet beaucoup des suppositions et donne peu de preuves. La seule accusation avérée .est celle de nos papiers détruits, ce qui est suffisamment scandaleux en soi.. En ce qui concerne l'assurance, oui ma mère adoptive a payé une assurance tout au long de mon enfance pour que je touche un très petit capital à ma majorité. Le seul reproche que l'on puisse faire est que la compagnie choisie était celle de l'un des administrateurs. L. Delahousse aurait du vérifier beaucoup plus précisément le travail effectué sur les archives et veiller à ce que l'émission soit plus rigoureuse. Elle aurait sans doute perdé un émotion, elle aurait gagné en efficacioté..

DALLIERE Jean 08/12/2015 09:10

Très bon reportage; Dommage que Patricia Pagué n'ait pas croisé ma route (je suis né sous x en 1941, Paris, et ai été recueilli par cette Fondation d'Heucqueville). J'aurais eu des choses intéressantes à lui révéler...

Laflorencie 06/12/2015 20:29

Très beau reportage, beaucoup d'émotion et merci à la personne qui a mené ce reportage avec beaucoup de professionnalisme. Merci.

Couzy Wirtz 06/12/2015 14:16

Je suis née en 1951 sous x à Lyon et malgré mes recherches je n ai toujours pas trouver.

beraud 31/01/2016 20:48

Moi aussi adoptée en 1948 ,née en1947 a Paris sans identité donc je pensais que que je suis peut être née cachée et vendue je l ai appris a 35 ans ,j ai 69 .mais sous x n existait pas a cette époque ,moi sur l'acte d adoption c est parents inconnus