Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 30/12 13h54

Portrait inédit de Juliette Gréco, en fin de soirée sur France 2.

Ce mercredi 30 décembre à 23h20 sur France 2.

"Faire le portrait de Juliette Gréco n’est pas une mince affaire. Plusieurs biographes s’y sont déjà attelés. Juliette fascine, Juliette intrigue. Juliette force le respect. Il faut dire que sa destinée est étonnante. Née dans la grande bourgeoisie bordelaise, sa vie de parfaite et sage épouse était toute tracée. Mais le destin en a décidé autrement. La guerre aussi. Et les rencontres : Sartre, Beauvoir, Vian, Prévert, Gainsbourg, Brel, Ferré, Brassens, Sagan, Camus, Cocteau…

Juliette est une femme libre. À la sortie de la guerre, elle tombe amoureuse de Miles Davis, musicien américain noir, faisant fi des rumeurs et des interdits. Elle aime les femmes, les hommes. Surtout les hommes, et ils sont tous sous le charme. Elle a à peine 16 ans quand elle rencontre son premier amant. Vingt quand elle se marie… Tout juste le temps de faire un enfant et elle divorce, sans tenir compte des convenances de l’époque. Jacques Brel n’écrit jamais pour autrui. Pour Juliette si. Même Georges Brassens, machiste s’il en est, partage la scène avec elle.

Elle joue aux côtés de stars américaines comme Errol Flynn, Orson Wells ou Ava Gardner. Darryl Zanuck, grand producteur hollywoodien, en est si amoureux qu’il lui propose d’être à l’affiche de tous ses films.

Quels sont les secrets de cette femme qui a traversé les époques, qui est allée, sans hésiter, à contre-courant de ce qui se disait, de ce qui se faisait, sans jamais être mise au pilori. D’où tient-elle sa force ? Par quel miracle a-t-elle attiré à elle toutes ces personnalités, tous ces talents ? Comment a-t-elle fait pour tenir le cap ? Peut-être qu’il faut se tourner du côté de ses blessures, de ses silences, pour obtenir des réponses ?"

À 88 ans, l’icône de la chanson française a décidé de faire ses adieux à la scène : comme pour les amours qu’elle délaisse avant qu’ils ne soient définitivement éteints. Cette longue interview qu’elle a accordée à Stéphane Bern arrive à point nommé. Quoi de mieux, en effet, que des adieux, pour faire le point et se souvenir ?

Avec les témoignages exclusifs de Laurence-Marie Lemaire, sa fille, Julie-Amour Rossini Chardronnet, sa petite-fille, Gérard Jouannest, son mari, Josyane Savigneau, Jean-Philippe Card, Marcel Lefranc, Pierre Bergé, Bernard Quentin, Irmeli Jung, Guillemette Odicino, Serge Hureau, Bertrand Dicale.

Crédit photo © Morgane Productions.

Commenter cet article