Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 29/12/2015 15H55

Véronique Jannot sur la terre des gibbons : découvrez les premières minutes (vidéo).

Le Messager est le titre d’une nouvelle collection de films événementiels, diffusés en première partie de soirée sur France 3.

Premier film dans le mercredi 6 janvier : Véronique Jannot au pays des gibbons. Les premières minutes ci-dessous.

Cette nouvelle série de documentaires événements fera vivre des rencontres inattendues et émouvantes au sein d’une nature sauvage et belle. Le Messager témoigne de coups de coeur pour ceux qui se battent tous les jours afin de sauver des espèces en danger et des milieux menacés. Notre vie ne peut se concevoir sans les animaux qui peuplent notre planète. Pourtant, de plus en plus, certaines espèces sont fragilisées et risquent de disparaître. Des femmes et des hommes ont choisi de rester à leurs côtés et s’engagent au quotidien pour les sauver et défendre leur droit d’exister dans leurs milieux naturels. En acceptant de prendre une place dans leur vie pendant plusieurs jours, une personnalité participe à leur cause au quotidien. En découvrant ce monde de l’intérieur, elle nous fait également prendre conscience des enjeux vitaux de notre planète qui se jouent aujourd’hui. Parce que l’avenir de tous passe par la préservation de l’environnement et des êtres vivants qui l’habitent, cette collection part à la rencontre d’hommes et femmes d’exception, qui luttent chaque jour pour l’avenir de notre biodiversité.

 

 

La mission de Véronique Jannot :

De Bornéo à Sumatra, Chanee sauve des singes gibbons et a réussi en vingt ans à créer le plus grand centre de réhabilitation au monde à leur intention. Pour aller à la rencontre de cet homme d’exception et comprendre les enjeux de son combat, Véronique Jannot partage pour nous sa mission au quotidien. 

A Bornéo, Chanee confie à Véronique Jannot une mission importante : adopter pour une durée de sept ans une petite gibbon orpheline, Alya, et partager son parcours d’émancipation. Après l’avoir approchée et nourrie, elle s’engage dans le processus de réhabilitation du bébé gibbon. Comment Alya retrouve ses réflexes, comment elle se comporte avec d’autres gibbons, comment elle se réapproprie son territoire... Le but ultime pour tous ces gibbons est d’être relâchés dans leur habitat naturel. Véronique nous raconte le récit des progrès de la petite gibbon, et porte en elle bien d’autres messages d’espoir. Répondre présente à l’invitation de Chanee est tout simplement normal pour cette grande amoureuse de la nature et femme de tous les défis. Elle gardera aussi en elle, pour toujours, le souvenir des yeux d’Alya

Alya est un bébé gibbon femelle récupéré à la naissance par l’association Kalaweit. Comme c’est malheureusement le cas pour tant d’autres, elle a vu sa maman tuée par des braconniers qui cherchaient à la capturer. Il faut imaginer ce bébé fragile et déprimé qui a dû être nourri au biberon toutes les demi-heures, puis toutes les heures pendant des semaines, jusqu’à ce qu’il se fortifie assez et qu’il reprenne goût à la vie. Jusqu’ici Alya n’est jamais sortie de l’infirmerie, n’a jamais vu d’arbres ni côtoyé d’autres gibbons. Il est temps pour elle d’être mise au contact de ses congénères et de comprendre qui elle est. Mais, pour parvenir à cette socialisation, puis à une réhabilitation, ce sera un long travail...

Credit photo: © Gilles BASSIGNAC / Productions Boréales

Commenter cet article

Flo 02/02/2016 09:42

J adore cette actrice tres tres belle et cette gentiesse quelld developpe. Je viens de regarde ce film sur la tv5 je suis reste en admiration , c est mon revesd etre au milieu des singes , vous m avez fait voyages et je vous envieu d avoir fait ce beau reves , merci a la tv5 de nous l avoir diffuse , merci a vous veronique . Bonne continuation a cette equipes formidable . Merci pour tous de m avoir fais reves . Une admiratrice

ECHAVEL COUSSERAN 06/01/2016 22:44

vraiment bravo pour ce joli film , j'ai adoré !
J'aime les animaux et la nature ,comme vous ! il faut les respecter!
Quand on a pas d'amour pour les animaux , on a pas non plus de bons sentiments pour l'humain !
Merci de nous sensibiliser à celà dans notre monde violent ! c'est quand plus agréable à voir qu'Orange mécanique ! ou qu'une corrida !
j'attends la suite des autres belles actions pour sauver ce que l'homme détruit ou massacre .
Bravo