Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 25/01

Gérard Miller et Audrey Feuillette reviennent sur le destin de Dalida, sur France 3.

Ce lundi à 20h55, France 3 revient sur le destin d’une chanteuse qui était prête à « mourir sur scène ». Fascinante, séductrice et profondément sensible, Dalida a marqué l’histoire de la variété française, tant par son talent que par les tumultes de sa vie personnelle.

Gérard Miller et Audrey Feuillette reviennent sur le destin hors normes de cette artiste-phénomène, disparue il y a près de 30 ans.

Le 3 mai 1987, à 54 ans, Dalida s'est donné la mort. Juste avant de mourir, elle griffonna sur une feuille de papier ces quelques mots : "La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi." Puis elle s'installa sur son lit et, un verre d'alcool à la main pour augmenter l'effet des médicaments, elle avala les cachets qu'elle avait soigneusement préparés. Quand elle eut terminé, elle éteignit sa lampe de chevet et à la différence de tous les autres soirs, elle s'endormit sans laisser une lumière allumée, comme si pour la première fois de sa vie, elle n'avait plus peur de l'obscurité.

Saluée tout au long de sa carrière comme la réussite la plus foudroyante de l'histoire du music-hall, l'artiste la plus populaire, la chanteuse la plus programmée, imaginait-elle alors que ses chansons, mais aussi bien cette vie qui lui était devenue insupportable, avaient quelque chose de si particulier que trente ans plus tard, à la différence de la quasi-totalité des chanteurs que leur mort précipite dans l'oubli, elle survivrait à sa propre disparition ?

Crédit photo © Aldo Livernai - Leemage.

Commenter cet article