Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 20/01/2016 12H20

Nouvel épisode de Cassandre en tournage, avec Gwendoline Hamon et Alexandre Varga.

Fin novembre, le pilote de la série française "Cassandre" avait été un succès sur France 3, avec près de 4 millions de téléspectateus.

Le deuxième épisode en tournage depuis hier et jusqu'au 17 février 2016 à Annecy et Lyon.

Avec Gwendoline Hamon (Cassandre), Alexandre Varga (Pascal Roche), Dominique Pinon (Jean-Pierre Marchand), Béatrice Agenin (Evelyne Roche), Jessy Ugolin, Emilie Gavois Kahn, Patrick Catalifo, Céline Petit…

Annecy, Gaëlle Servaz, éducatrice pour adolescents délinquants, est retrouvée sauvagement assassinée chez elle. L’affaire fait grand bruit et les querelles autour de la création de ce lycée pour adolescents délinquants au cœur de la ville refont surface compliquant de fait le travail du Commissaire Cassandre et son équipe, chargées de l’enquête. Défendant les institutions, le procureur Evelyne Roche fait tout pour que le Lycée ne soit pas mis en cause. Malheureusement, après une première piste écartée, l’enquête ne cesse de converger vers le lycée… Au point que le fils de notre commissaire devienne le premier suspect !

Un film d'Eric Le Roux. Auteurs : Bruno Lecigne et Mathieu Masmondet.

Gwendoline Hamon, au moment de la diffusion du pilote : "L’histoire de cette femme, qui décide en une fraction de seconde d’abandonner sa carrière pour s’occuper de son fils, m'a tout de suite parlé. Le film commence au moment où Constance a une vraie prise de conscience sur elle, sur sa vie. Ce choix qu'elle assume la terrorise et la fragilise énormément, mais elle y va pour son fils. Comme on va le découvrir, elle n’a que lui, elle n’a pas de vie privée et n’a pas eu réellement d’homme dans sa vie depuis son divorce. Elle vit pour son métier, sans pour autant délaisser son fils. Du moins le croyait-elle. A ce moment-là, elle a cet instinct de sauver ce qu'elle a raté. On dit que choisir, c’est renoncer, et c’est ce qu’elle fait. Pour l’instant, elle ne parle pas de ses regrets. On comprend que Paris et ses amis lui manquent, qu’elle goûte peu à la vie en montagne. Pour elle, vivre dans un chalet isolé au milieu de la forêt est un vrai cauchemar. Mais, comme elle a pris une décision, elle prend sur elle et se tient à cette nouvelle vie. Je trouve qu’il y a un paradoxe entre la puissance de sa carrière, son intelligence, son intégrité, sa force, sa psychologie et son acuité sur les gens qu'elle rencontre à son travail et ce qu'elle est profondément dans sa vie privée. Constance est bien moins forte qu’elle n’y paraît."

Crédit photo © Etienne CHOGNARD / CCSP

Commenter cet article