Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 08/03 6h33

Elles...Les filles du Plessis, avec Blandine Bellavoir et Sandrine Bonnaire ce soir sur France 3.

ELLES... LES FILLES DU PLESSIS. Un téléfilm écrit et réalisé par Bénédicte Delmas avec Sandrine Bonnaire, Blandine Bellavoir, Noémie Merlant, Roxane Bret, Camille Aguilar, Nastasia Caruge.

Diffusion ce mardi 8 mars à 20h55 sur France 3.

Pour son premier téléfilm en tant qu'auteur et réalisatrice, Bénédicte Delmas porte à l'écran cette histoire méconnue de ces jeunes filles enceintes, internées dans des foyers pour dissimuler leur grossesse et atténuer la honte de leur famille. Dans une société encore pétrie de conventions et loin des revendications de Mai 68, leur révolte va bouleverser l'ordre établi.

Prix du public pour la meilleure fiction unitaire au Festival de la fiction TV de Luchon. Mention spéciale du jury fiction pour les comédiennes.

Dans les années 1970, la pension du Plessis accueille des jeunes filles enceintes. Qu’importe que l’enfant que portent ces mineures soit le fruit de l’amour ou du viol, au sein de cette institution, un seul mot d’ordre : remettre ces filles dans le droit chemin que cet accident leur a fait quitter. La directrice mène son institution avec rigueur. Mais, le jour où la révolte gronde, l’institution vacille...

Bénédicte Delmas : "C’est un projet de longue date qui me tient à coeur, qui a fait pas mal de chemin avant d’être mis en route par la fiction de France 3. Il s’agit de l’adaptation d’un fait divers. J’en ai entendu parler dans un passage des Mémoires de Simone de Beauvoir qui mentionne la fin de la grève de la faim de ces mineures. C’est surtout l’âge des protagonistes qui m’a interpellée et touchée. Ces filles, très jeunes, totalement marginalisées, ont décidé à un moment de prendre leur destin en main. J’ai trouvé ça édifiant. J’espère que le film transmettra au public toute l’émotion et l’énergie que j’aimerais qu’on y trouve."

A propos des comédienne,s Bénédicte Delmas ajoute : "Sandrine Bonnaire n’a pas un personnage facile, c’est pour ça que, paradoxalement peut-être, il fallait une comédienne très populaire qui accepte d’entrer dans la peau d’une femme antipathique. Je connaissais son engagement, elle avait déjà joué dans un film auxaccents de revendications féministes (Le Procès de Bobigny. Elle a lu le projet. Nous nous sommes rencontrées. Elle m’a donné son accord. J’étais ravie. Concernant les jeunes comédiennes (Roxanne Bret, Noëmie Merlant, Camille Aguilar et Nastasia Caruge, NDLR), il faut bien retenir leur nom et leur visage parce qu’elles vont mettre un énorme coup de pied à la génération d’actrices à laquelle elles appartiennent. Nous avons travaillé en amont pour définir chaque personnage, son parcours, l’état d’esprit spécifique à chacune des séquences clés du film. Ce travail préliminaire leur a permis de tisser un fil. Elles sont extraordinaires, en toute objectivité (rires)."

La fiction sera suivie d’un débat animé par Carole Gaessler. à suivre également sur les réseaux sociaux #lesfillesduplessis

Crédit photo © Rémy Grandroques.

Commenter cet article