Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 04/02 18h17

Ma chienne de vie, par Dave et Patrick Loiseau.

Ma chienne de vie, un ouvrage du chanteur Dave et de son compagnon, le parolier Patrick Loiseau. A paraître dans une dizaine de jours.

Il ne fait pas bon être chien errant sur l'île de la Réunion... À certains endroits de la côte, les pêcheurs en effet capturent chats et chiens et les mutilent (crochet-hameçon dans les pattes, fil de fer dans la tête, tout ça planté à vif), les transformant en appâts vivants pour la pêche au requin, activité aussi juteuse qu'illégale.

Comme des centaines de ses congénères, Chance en a été la victime – quelques jours après avoir mis au monde, dans un fourré, ses premiers bébés. Miraculeusement, elle parvient à se sauver. Ses petits ne survivront pas mais pour elle le pire est passé. Recueillie par une SPA locale, elle débarque en métropole, en piteux état, mais vivante.

Dans toute belle histoire, il faut une bonne fée... La sienne s'appelle Dany Saval, la femme de Michel Drucker, connue pour son action en faveur de la protection animale : c'est grâce à Dany que Chance rencontre ceux qui vont devenir les humains de sa vie, Dave et Patrick Loiseau.

Le coup de foudre est immédiat, et réciproque. Et la vie avec eux, depuis, une sacrée aventure. Après toutes les épreuves traversées, Chance aurait-elle, finalement, de la chance ? D'une plume tour à tour sensible et drôle, qui touche et frappe juste, Chance nous raconte son destin de miraculée et nous fait pénétrer dans l'intimité de ses maîtres célèbres.

Son histoire est la preuve définitive que, oui, le chien est le meilleur ami de l'homme, souligne l'éditeur.

Commenter cet article

Véronique Gibbs 19/02/2016 10:17

Il y a le livre que l'on prend, dans lequel on lit plusieurs chapitres, que l'on pose et que l'on reprend et il y a "Ma chienne de vie" de Dave et Patrick Loiseau, que l'on prend et que l'on ne reposera qu'une fois terminé! La force de ce récit est de nous donner l'impression que nous possédons l'exemplaire unique de cette oeuvre! Juste une confidence, un secret que Chance ne raconte qu'à "l'humain" à qui elle a confié "son" journal intime et qui est le seul sur Terre à l'avoir entre les mains! Les oiseaux certes, sont là, indispensables à son histoire, mais contre toute attente, (car c'est bien parce que nous les aimons que nous avons voulu savoir), ils volent sans attirer (volontairement) l'attention au dessus de nous et l'on se focalise sur la vie d'une autre beauté(e) de la nature : leur "fifille". Au cours de cette narration, transcrite "humainement" pour leur chienne, on mesure encore plus l'ampleur de cette barbarie dont elle fut victime et à laquelle elle a su échapper! Pour reprendre le chapitre qui fait allusion à un conte pour enfant, son histoire "vraie" a aussi une heureuse "issue de secours", permettez-moi alors de finir "mes états-d'âmes"* par cette phrase célèbre quelque peut modifiée :
"Ils vécurent ensemble et eurent beaucoup de bonheurs",
Et de rajouter : "encore durant des jours, des semaines, des mois....des années..."
Quelle "Chance"!
*Un "état d'âme" est relatif à une humeur, à un sentiment. Au pluriel, la locution implique la notion d'une conscience morale et une idée de culpabilité....... Celle sûrement d'être de "la race humaine" même si je sais que je fais partie de ceux..."qui ne feraient JAMAIS de mal à une mouche"...
P.S. : Puisqu'il est de politesse de remercier....je remercie Dieu d'avoir créé nos amis à quatre pattes, Kimberly-Clark, l'inventeur des mouchoirs en papier qui nous permet de pleurer sans retenue sur le sort de certains d'entre eux...Et évidemment, nos "3" bien-aimés sans qui cette "vie" ne nous aurait pas été dévoilée.
Véronique Gibbs