Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 01/02 11h27

Ukraine, les masques de la Révolution : enquête de Paul Moreira diffusée ce lundi soir.

Paul Moreira signe un nouveau documentaire, Ukraine : Les Masques de la révolution, diffusé ce 1er février sur Canal + dans Spécial Investigation, en deuxième partie de soirée.

Ce document géopolitique, sélectionné au FIPA, revient en détail sur un massacre de masse commis à Odessa en mai 2014 (45 personnes brûlées vives) et passé sous silence par les médias. Commis par des révolutionnaires ukrainiens, pour la plupart néo-nazis, et qui le reconnaissent devant la caméra. Comment cela a-t-il pu nous échapper ? Pourquoi les démocraties occidentales n'ont-elles pas fait entendre leur voix ?

Les masques de la révolution explore cette zone restée aveugle. Il y a deux ans, en février 2014, la révolte bat son plein en Ukraine. Sur la place Maïdan, ceux que l’on appelle les combattants de la liberté font tomber le président prorusse Ianoukovytch. Fer de lance du mouvement : des bandes armées d’extrême-droite, soutenues en sous-main par Washington.

C'est ce que nous n'avions pas vu. Comme nous n'avions pas vu un massacre de masse à Odessa, commis par les nationalistes ukrainiens. Dans un pays de 45 millions d’habitants, fragilisé par la crise économique et la politique libérale du nouveau gouvernement, les nationalistes ukrainiens demandent des comptes, au nom de la révolution qu’ils ont menée. Une révolution qu’ils ont kidnappée.

Pour SPECIAL INVESTIGATION, Paul Moreira fait tomber les masques de l’Ukraine d’aujourd’hui et enquête aux avant-postes de la nouvelle Guerre Froide, entre l’Est et l’Ouest.

Crédit photo © Premières Lignes.

Commenter cet article

Inna 03/02/2016 01:41

Je suis ukrainienne et je suis heureuse que des reportages comme celui-ci ou comme le film du journaliste allemand Mark Bartalmai commencent à apparaître dans les médias occidentaux. Malheureusement, tout ce qu’on voit c’est bien réel.

Marie 02/02/2016 12:56

Merci, Paul Moreira!!!

A 02/02/2016 02:32

Bravo canal +,
et merci pour la vérité

Alex 01/02/2016 23:53

honte à vous, canal+
vous n'est plus une chaine tv, vous etes une petite pute pas chère au service de putine

gen 03/02/2016 15:00

essayez d'écrire des sottises un peu moins énormes, vous y gagneriez en crédibilité

ukrainiene 02/02/2016 12:32

"honte à vous" alex,"vous etes une petite pute pas chère au service de"la stupidité,nazism,ext.

Hela 02/02/2016 01:31

honte à toi, Alex
d'abord il faut comprendre et apres donner son opinion! ça fait mal savoir la vérité pour ton cerveau?

Christopher 01/02/2016 15:54

N'importe quoi... Je sais que les français ne comprennent déjà rien à ce conflit, mais ce reportage ne risque pas d'être utile car il est rempli d'imbécilités et de mensonges incroyables. Si c'est la polémique que ce journaliste recherche, il l'aura. Si c'est une indemnité de départ en pré retraite, c'est pas sûr. Il est en train de se tirer une balle dans le pied tout seul car qui connait un peu ce sujet saura que c'est une accumulation de clichés qui n'ont rien à voir avec le journalisme (il y a pourtant sur place des journalistes de qualité). Ce n'est que de la provoc et ça ne sert les intérêts de personne, à commencer par les siens. Les ukrainiens ont besoin au contraire qu'on dise la vérité sur l'attitude des occidentaux au moment de l'annexion de la Crimée, de l'armement des milices pro russes qui n'avaient jamais fait parlé d'elles avant 2014, et de l'étouffement économique de l'Ukraine par son voisin Russe. Le massacre d'Odessa concerne des Ukrainiens, et tout le monde en Ukraine cherche à savoir qui est responsable au même titre que pour ceux qui ont tiré sur la foule à Maidan et ceux qui ont descendu l'avion de Malaysian Airlines au dessus du Donbass. Ce sont des tragédies et personne ne les a oublié en Ukraine. Par contre à Bruxelles, Washington ou Moscou, on s'en fout.

gen 03/02/2016 15:03

la vérité vous vous en moquez bien

Evghenii 03/02/2016 01:52

https://www.youtube.com/watch?v=kZjadT25CLs

ukrainiene 02/02/2016 12:44

Bravo! ))))))Excellente théorie!!!mais où la vérité Christopher?

Hela 02/02/2016 01:01

Christopher, tu a trop nourri de propagande USA...

charles 01/02/2016 14:00

Ah enfin, un peu de vérité sur les affaires d'Ukraine dans ce pays totalement acquis à la doctrine atlantiste des USA, quitte à l'alliance avec les nazis de Kiev contre les populations russophones de ce pays...
( en Ukraine, comme dans les pays baltes, les nazis sont les descendants des supplétifs des Einsatzgruppen SS qui pratiquaient la Shoah par balle afin de rendre leurs territoires de chasse respectifs " Judenfrei ", ils furent ensuite versés à la garde des camps d'extermination ... )

charles 01/02/2016 17:00

Faudrait apprendre à lire, cher Makhno : je parle des nazis d'Ukraine, ils ont transmis leur doctrine à travers les années, comme c'est souvent le cas pour un tas d'autres choses et dans un tas d'autres endroits !
L'Histoire, décidément, ne vous apprend rien : les atavismes sont toujours présents, cela se voit en Ukraine et ailleurs ...
Quelle argumentation pourrais-je dire aussi vous concernant ... et dire que vous reflétez l'opinion des gens qui nous dirigent et nous exploitent ), pitoyable, oui, vraiment ...

Makhno 01/02/2016 15:01

Cher Charles, c'est pitoyable.
A vous lire, le caractère "nazis" serait un gène transmissible et hautement contagieux qui se serait rependu dans les pays baltes et en ukraine.......et ce sur plusieurs générations.......
Quelle argumentation !
Savez vous que la seconde guerre mondiale est terminée depuis plus de 70 ans !!