Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/04 13h15

5 salons qui décoiffent : saison 2 sur M6 dès ce lundi sur M6.

5 salons qui décoiffent : saison 2 sur M6 dès ce lundi 18 avril à 17h25.

Chaque semaine, 5 propriétaires de leur salon, venant de la France entière, viennent mettre leur réputation en jeu dans une compétition féroce afin d'élire le meilleur d'entre eux avec, à la clé, le titre de coiffeur de la semaine et la somme de 1 000 euros ! Chaque jour, l'un d'entre eux sera sur la sellette et devra passer 3 épreuves alors que, confortablement installés au studio, ses 4 concurrents l'observeront et lui attribueront une note pour chacune des épreuves.

1ère épreuve : le salon

Le salon est-il bien décoré ? L'ambiance y est-elle bonne ? Le service est-il professionnel ? Autant de critères que les candidats prendront en compte pour noter le salon de coiffure du jour. Nouveauté cette année, ils ne seront pas les seuls à juger, puisqu'un(e) client(e) complice, inconnu(e) du coiffeur du jour, participera à la notation finale du salon. Volontaire pour tester le salon, ce ou cette client(e) complice donnera une note qui comptera autant que celle des autres coiffeurs.

2e épreuve : la coiffure

Autre nouveauté de la saison : la coiffure imposée. Pour cette nouvelle épreuve, le coiffeur du jour aura une heure pour réaliser une magnifique coiffure sur un thème imposé comme le bandeau, la tresse ou encore le chignon. Un défi qui demande technique, gestion du stress et créativité et qui nous permettra, jour après jour, de découvrir tous les trucs et astuces de nos professionnels en compétition pour refaire leurs créations à la maison.

3e épreuve : la transformation

Métamorphoser radicalement la coupe d'une cliente volontaire pour lui offrir une nouvelle tête, c'est le défi de nos coiffeurs lors de cette ultime épreuve. Coloration, coupe et coiffage obligatoires en 3 heures seulement ! Et attention, la cliente « transformée » mettra, comme les autres coiffeurs, une note à cette épreuve.

Commenter cet article