Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 07/03 15h25

Après moi le bonheur sur TF1 : Alexandra Lamy va vous bouleverser !

En première partie de soirée ce lundi 7 mars sur TF1, programmation du téléfilm français inédit Après moi le bonheur. Une fiction inspirée d'une histoire vraie, amenée à rencontrer un grand succès d'audience.

Le combat d'une femme, qui se sait condamnée, qui s’est battue jusqu’au bout pour assurer à ses quatre enfants d’être élevés ensemble dans une même famille d’accueil.

Réalisé par Nicolas Cuche. Scénario, adaptation et dialogues : Claire Lemaréchal et Cristina Arellano. D'après le récit de Marie-Laure Picat, "Le courage d'une mère", Editions Xo.

Avec : Alexandra Lamy (Marie-Laure), Thierry Frémont (Franck), Zabou Breitman (Véronique), Jean-Michel Tinivelli (Alain), Cécile Rebboah (Claire), Michaël Abiteboul (David), Julia Piaton (Laurence), Nicolas Jouhet (Jérôme), Juliette Gombert (Emilie), Léo Lorléac'h (Pierre), Milo Mazé (Théo), Anne Benoît (Mme Lorcat), Philippe Van Den Bergh (Directeur Mme Lorcat), Delphine Sire (Sylvie), ...

Lorsque Marie-Laure, mère de quatre jeunes enfants, atteinte d’un cancer, apprend brutalement qu'il ne lui reste que quelques mois à vivre, elle ne songe plus qu'au bonheur de ses enfants et à leur avenir. Bien décidée à ce qu'ils grandissent ensemble, elle se heurte à la rigidité des services sociaux qui lui opposent une fin de non-recevoir. Révoltée, Marie-Laure ne s'avoue pas vaincue. Grâce à l'aide de ses proches et des médias, elle mène un combat acharné pour le droit à décider du sort de ses enfants après sa mort.

Après moi le bonheur sur TF1 : Alexandra Lamy va vous bouleverser !

L’écriture du scénario est à la fois humaine et sensible, annonce Alexandra Lamy.

Pour se prépare rà ce rôle, elle a notamment regardé sur internet quelques interventions de Marie-Laure Picat dans les médias, pour découvrir qui elle était et comment elle s’exprimait. "Je n’ai aucune ressemblance physique avec elle mais ses enfants, qui ont vu le film, ont dit au producteur : «On dirait notre maman». J’ai été très émue par leur réaction car j’avais peur qu’ils soient déçus".

Dotée d’une personnalité incroyable, Marie-Laure Picat faisait preuve d’un humour désarmant et d’une énergie étonnante face à la fatalité, poursuit la comédienne. "Elle a envie de vivre, de profiter pleinement des derniers moments malgré la maladie qui la rattrape. Il ne lui reste que quelques mois à vivre mais elle décide de divorcer et emménage dans une nouvelle maison. Elle va jusqu’à vendre sa voiture pour offrir le plus beau Noël à ses quatre enfants". Marie-Laure veut absolument qu’ils soient élevés ensemble dans la même famille d’accueil après sa mort et mène un combat remarquable pour eux."

Malgré la lourdeur du propos, le téléfilm évite le pathos à outrance. "Quand j’ai lu le scénario, il m’a tout de suite semblé important que Marie-Laure apparaisse heureuse à certains moments. Cela aurait été indigeste de la voir pleurer tout au long du film. Elle n’a plus que quelques mois à vivre mais elle veut en profiter pleinement et ne peut donc pas sombrer totalement dans le chagrin."

Copyright :photos  © FRANÇOIS LEFEBVRE / CAPA DRAMA / TF1

Commenter cet article