Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 21/03 12h12

Cinéma fantastique : une nuit Jacques Tourneur le 7 avril.

Spécialiste du cinéma fantastique, Jacques Tourneur est devenu une référence pour des générations d'admirateurs, séduits par son noir et blanc hypnotique et son génie pour distiller la peur. Le jeudi 7 avril, une soirée spéciale inaugure le cycle que CINÉ+CLASSIC lui consacre.

 

Jeudi 7 avril 20H45

LA FÉLINE

Dans ce chef-d'oeuvre en noir et blanc du cinéma fantastique, Jacques Tourneur utilise tous les registres de la suggestion pour donner plus d'ambiguïté à ses personnages, et faire ainsi monter la tension. Paul Schrader tournera, en 1982, un remake de ce classique avec Nastassja Kinski.

Irina se croit la victime d'un sort ancestral qui la ferait se transformer en panthère si elle perdait sa virginité. L'architecte qu'elle épouse tente de la convaincre qu'il ne s'agit que d'une légende. Cette peur se transforme pourtant en réelle obsession après leur mariage.

1942, États-Unis, avec Simone Simon, Kent Smith, Tom Conway, Jane Randolph.

 

Jeudi 7 avril 21H55

JACQUES TOURNEUR, LE MÉDIUM (FILMER L'INVISIBLE)

Film documentaire d'Alain Mazars, qui mène l'enquête sur le mystère Jacques Tourneur, homme affable mais très difficile à percer. Ses films sont les seuls indices permettant de cerner la personnalité de ce réalisateur de grand talent.

Jacques Tourneur est un réalisateur de films de série B, mais ses réalisations sont d'une telle sophistication qu'elles attirent l'attention des cinéphiles. C'est à partir des années 1950-1960 que son oeuvre commence à être reconnue. Profondément marquée par l'étrange et par la peur, que dit-elle de la personnalité du cinéaste ? L'apparente décontraction du personnage pourrait bien n'être qu'une façade. En même temps qu'un portrait de Jacques Tourneur à travers ses films, ce documentaire est aussi une enquête sur l'inspiration du cinéaste à travers les témoignages de personnalités qui se sont passionnées pour son oeuvre - N.T. Binh, Frank Lafond, Joël Farges, Serge Le Pérron, Gilles Menegaldo, Pierre Rissient, Philippe Rouyer, Dominique Rabourdin et Bertrand Tavernier - mais aussi le psychanalyste Roger Dadoun.

 

Jeudi 7 avril 22H55

VAUDOU

Un mélange de mélodrame et de fantastique : l'amour, la mort et le vaudou se conjuguent dans ce film où la terreur s'épanouit dans une atmosphère de plus en plus oppressante.

Betsy, une jeune infirmière, est engagée par Paul Holland, un riche planteur d'une île des Caraïbes, pour s'occuper de son épouse, Jessica, qu'il croit folle. Il semble plutôt que, victime du vaudou, elle soit devenue un zombie.

1943, États-Unis, avec Frances Dee, James Ellison, Tom Conway, Edith Barrett.

 

Nuit du jeudi 7 au vendredi 8 avril, 00h05.

L'HOMME LÉOPARD

Entre policier et fantastique, ce film, adapté du roman "Alibi noir" de Cornell Woolrich, est d'une grande efficacité, d'autant plus que l'horreur y est davantage suggérée que montrée.

Un léopard s'échappe au cours d'un spectacle de cabaret. Les corps de plusieurs jeunes filles seront bientôt retrouvés déchiquetés. Jerry, l'initiateur du numéro, se sentant en partie responsable de ces morts, participe aux recherches pour retrouver le fauve. Il est vite persuadé que celui-ci ne peut être le coupable.

1943, États-Unis, avec Jean Brooks, Dennis O'Keefe, Margo, Richard Martin.

 

Commenter cet article

charles 21/03/2016 20:39

Excellente idée : Jacques Tourneur était un cinéaste discret mais solide dont les films sont passionnants, prenants et dont le souvenir hante longtemps le spectateur ... :)