Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 30/03/2016 10H55

Extrait d'Hitler et les apôtres du mal, document inédit ce mercredi sur M6.

En 1946, il y a 70 ans, le monde jugeait les crimes nazis au procès de Nuremberg et tentait de se reconstruire… Aujourd’hui, en 2016, “Mein Kampf”, le texte fondateur du IIIe Reich, rédigé par Hitler en 1924, peut être réédité, ses droits venant de tomber dans le domaine public…

Dans ce double contexte, M6 a décidé de proposer un documentaire-événement qui retrace cette douloureuse période de l’Histoire.

Grâce à des images d’archives colorisées inédites et à des témoignages exceptionnels de descendants de dignitaires du régime nazi, mais aussi de témoins et d’historiens,

“Hitler et les apôtres du mal”, diffusé ce 30 mars en première partie de soirée, nous éclaire sur la personnalité finalement méconnue du Führer et l’influence majeure de son entourage.

Pour la plupart d’entre nous, le nazisme c’est Hitler… Le Führer aurait à la fois tout décidé, tout prévu et tout annoncé dans “Mein Kampf”. Il serait l’Antéchrist, un génie du mal, un bourreau de travail ! Cette vision du nazisme et d’Hitler, longtemps la seule présentée, avait l’avantage de reporter l’essentiel de la faute sur un seul monstre sanguinaire et de dédouaner les autres collaborateurs du Führer. Or cette vision “Hitlero-centriste” ne reflète pas l’entière réalité.

“Hitler et les apôtres du mal” brosse le portrait d’un Hitler paresseux, isolé, souvent hésitant… bien différent de celui qu’on imagine parfois. En parallèle, les études récentes des historiens ne cessent d’éclairer le rôle majeur de la garde rapprochée d’Hitler, mais aussi le soutien des milliers de collaborateurs du nazisme, et la grande responsabilité du peuple allemand. Ces recherches soulignent l’importance des thèses antisémites, racistes, colonialistes qui imprégnaient toute l’Europe de l’époque.

Ce documentaire cherche à mettre en lumière l’influence et les trajectoires de 6 collaborateurs emblématiques du nazisme. Trois d’entre eux appartiennent au premier cercle, à l’entourage le plus proche d’Hitler : Goering, Goebbels, Himmler. Un autre collaborateur appartient au second cercle parmi les hommes qui rejoignent le nazisme dans les années 1930, quand Hitler, parvenu au pouvoir, distribue les postes et les ministères : c’est Speer, son ascension dans l’orbite d’Hitler sera unique. Enfin, parmi les milliers de fonctionnaires de terrain du IIIe Reich, les auteurs de ce docuùment ont choisi deux destins : celui de Rudolf Hoess, le commandant d’Auschwitz-Birkenau et du Docteur SS Josef Mengele.

Les images filmées utilisées proviennent pour la majeure partie du “Bundesarchiv”, en Allemagne, qui possède une collection très importante d’images d’actualités sur bobine 35mm et d’une qualité exceptionnelle. À ces images s’ajoutent les fonds amateurs allemands encore méconnus et qui regorgent de films des familles nazies proches du pouvoir restituant notamment la vie publique et privée d’Hermann Goering, Joseph Goebbels, Albert Speer, Heinrich Himmler et Adolf Hitler. Sans oublier les désormais célèbres films en couleur d’Eva Braun, la compagne d’Hitler. Pour compléter, les fonds allemands et alliés disséminés aux États- Unis, en Angleterre, en France, en Russie et en Pologne ont permis de faire ressurgir après-guerre des pans entiers de la mémoire du IIIe Reich, depuis ses débuts jusqu’à sa chute.

Réalisateur, Fabien Vinçon.

Présentateur, Bernard de La Villardière.

Montage, Aymeric Guillot.

Documentaliste, Morgane Barrier.

 

Commenter cet article