Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 23/03 6h16

Les 4 invités de Folie Passagère ce mercredi sur France 2.

Ce mercredi 23 mars 2016 à 22h45, place à Folie Passagère sur France 2. Un magazine qui va entamer son ultime trimestre d'existence, proposé et présenté par Frédéric Lopez.

Les invités ce soir :

Acteur populaire et touche-à-tout génial, Antoine DULERY se plaît depuis 30 ans à explorer tous les univers, du Théâtre au Cinéma, du comique au tragique… Une carrière construite petit à petit, dans les pas de son grand père comédien pensionnaire de la Comédie Française.

Une avocate promise au plus bel avenir peut-elle tout quitter par amour de la comédie ? Caroline VIGNEAUX en est l’exemple parfait. Après 7 ans passés dans les tribunaux, elle se lance dans l’univers de la comédie… Sans expérience et sans contact. Mais la jeune femme s’accroche à ses rêves. Reconversion réussie : le barreau a perdu l’un de ses membres mais le théâtre vient de gagner un talent des plus prometteurs.

Tout le monde rêve. Toutes les nuits. Rêver est un processus biologique. A l’échelle d’une vie, nous aurons passé 23 ans à dormir et 5 à rêver. Mais pourquoi rêve-t-on et à quoi cela sert-il ? Tobie NATHAN est ethnopsychiatre et professeur de psychologie. Depuis 40 ans, il tente de percer le secret des rêves. Comment s’en souvenir, à qui faut-il les raconter et est-il possible de les interpréter ? Ce soir, il nous emmène en voyage au pays des songes.

« Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour les handicapés, mais ce que les handicapés peuvent faire pour vous », c’est la devise de Ryadh SALLEM. Champion du monde de basket, de natation ou de rugby fauteuil, l’athlète a décidé très tôt que ses handicaps et son fauteuil ne seraient jamais un frein à ses envies. Cette vision positive, il la transmet dans les écoles. 20 000 enfants sont ainsi chaque année sensibilisés à la prévention des comportements à risque puisque 85% des handicaps surviennent après un accident. www.CAPSAAA.net

Commenter cet article