Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 18/03/2016 13H05

Les Côtes d'Armor à l'honneur ce vendredi dans Thalassa.

Ce vendredi 18 mars à 20h55 sur France 3, au sommaire du magazine Thalassa.

« J’y suis, j’y reste ! » Ce pourrait être la devise d’Antoine, Alexis, Régine et Kito, tous ancrés bien à l’ouest dans un décor à couper le souffle aussi sauvage que fragile. Leur avenir ils ont décidé de le bâtir le long de ces côtes qui ont officiellement « perdu le nord » il y a 26 ans lorsque les Côtes du Nord sont devenues Côtes d’Armor !

Double champion de France et d’Europe de surf-paddle Alexis aurait pu tenter une carrière internationale sous les tropiques. Il a choisi de pratiquer et d’enseigner le surf à Perros Guirec sur la côte de granit rose, dans le club fondé par son propre père 25 ans plus tôt au même endroit.

Antoine, lui aussi, navigue dans le « sillage » familial. Fils et petit-fils de marin pêcheur il est, à 18 ans, élève au lycée maritime de Paimpol. A son âge Jean, son grand-père, pratiquait le « Grand Métier » en pêchant la morue sur les bancs de Terre Neuve. Aujourd’hui ses 17 bateaux en font le premier armateur à la pêche du département,et  pour Antoine c’est un modèle à suivre.

Kito, sculpteur depuis son enfance, a le granit chevillé au cœur et au corps. A Plouézec il vit et travaille au rythme de sa muse : la mer. Pour la première fois de sa vie il va s’attaquer à un monstre : un bloc de 31 tonnes ! Sa plus grande œuvre rejoindra celle que l’on a baptisée « la vallée des saints » à Carnoët : une immense perspective qui fait de ce coin de Bretagne une sorte d’île de Pâques celte.

Régine aussi est une passionnée. Une passionnée d’algues ! Nous l’accompagnerons sur la grève où elle transmet aux touristes ses connaissances en cassant les idées reçues. Les algues, une ressource naturelle exploitée depuis des centaines d’années sur ce littoral. Aujourd’hui plus que jamais, une ressource d’avenir, mais le métier a bien changé. Sonia et Dominique à Pleubian comptent parmi les derniers héritiers de cette tradition. Sur le plus grand champ d’algues d’Europe, le couple est devenu chasseur d’algues précieuses, presque des chercheurs d’or.

Ces algues si précieuses ont parfois été souillées par les marées noires. 40 ans après avoir nettoyé les plages ravagées par le pétrole de l’Amoco Cadiz, Robert Gastaldi a développé une gamme de bateaux dépollueurs uniques au monde.

Le respect de l’environnement c’est aussi le moteur d’Anne. Cette navigatrice niçoise installée à Saint-Jacut sur la côte d’émeraude depuis 25 ans recycle les voiles usagées pour en faire des abat-jours, des coussins, des fauteuils et surtout des sacs.

Terriens ou marins, tous ont fait le choix de l’Ouest. Chacun dans son activité écrit à sa manière l’avenir de cette terre d’Armor.

Crédit photo © Thalassa.

Commenter cet article