Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 01/03/2016 7H50

Pertes d'audition, les solutions : document et débat sur France 5.

Pertes d'audition, quelles solutions ? Soirée spéciale ce premier jour de mars sur France 5, dès 20h40. Documentaire puis débat.

Plus de 6 millions de Français entendent mal, victimes de pertes d’audition plus ou moins prononcées. Si le problème concerne surtout les plus de 65 ans, la mécanique auditive est fragile et peut casser à n’importe quel moment.

Du matin au soir, nos oreilles subissent des agressions. Trop de bruit dans la rue, dans les transports, au travail… En France, 50% des actifs disent être gênés par le bruit au travail. Et 7 % d’entre eux sont exposés à des niveaux sonores qui mettant en danger l’audition. La surdité est la première maladie professionnelle. ​

Il y a les nuisances sonores que nous subissons et celles que l’on s’inflige. Les ORL tirent d’ailleurs la sonnette d’alarme. À les écouter, il y aura bientôt des générations de sourds chez les jeunes qui écoutent trop fort et trop longtemps une musique compressée, casque visé sur les oreilles. On estime que 10 % des moins de 25 ans ont aujourd’hui une audition semblable à celle d’individus âgés de 40 ans. Saturées de bruit, nos oreilles vieillissent plus vite.

Le diagnostic est clair mais le remède se fait attendre. Seuls un tiers des malentendants qui devraient être appareillés ont franchi le pas. En cause le coût prohibitif de l’appareillage et son maigre remboursement. Pourquoi les Français doivent-ils payer le prix fort pour leurs oreilles cassées ?

Après la diffusion du documentaire réalisé par Caroline Diebold « Qui va payer l’audition ? » Marina Carrère d’Encausse, Michel Cymès et Benoît Thevenet reviendront en direct sur le sujet en compagnie d’experts et de témoins.

Crédit photo © Pulsations.

Commenter cet article

MERY 02/03/2016 17:37

Beaucoup de démagogie dans ce débat (il faut faire de l'audience!) et beaucoup de lacunes:
Personne n'a parlé de la fatigue auditive et du fameux "Trou à 4000 Hz";
Personne n'a parlé du réflexe stapédien;
Personne n'a commenté la formule de calcul du tableau 42 des maladies professionnelles;
L'ingénieur acousticien ne semble pas connaître le Laeq (Niveau acoustique continu équivalent exprimé en décibels A (dont personne n'a parlé);
Personne n'a parlé de l'effet stéréophonique du port de 2 appareils, qui contribue à améliorer la perception d'une conversation dans le bruit etc.
Le commentaire pertinent de Michel sur l'absence de chambre sourde chez les ORL n'a guère été discuté!
Déception d'un spécialiste des problèmes de bruit au cours du millénaire précédent!