Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 14/04 6h40

Un oeil sur la planète ce jeudi sur France 2 :  success stories en Afrique.

Jeudi 14 avril à 22h40 sur France 2 : Un Œil sur la planète a choisi de vous parler d’Afrique. Non pas celle qui fait la Une des journaux avec ses attentats, ses guerres, ses épidémies, ses famines, ses catastrophes naturelles mais celle qui est passée trop souvent sous silence : une Afrique qui marche, une Afrique qui gagne, avec ses success stories et ses premiers milliardaires.

Qui sait que l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, pèse financièrement plus lourd que Vincent Bolloré ? Il ne s’agit pas de verser naïvement dans ce que l’on appelle « l’afroptimisme ». L’Afrique connait toujours d’immenses problèmes mais il est aussi important de souligner ses améliorations. ​C'est le cas de la Côte d’Ivoire où ont été tournés les plateaux de l’émission. Ce pays est en pleine renaissance après des années de crises. Il vient d’être élu « le pays le plus attractif » d’Afrique avec des taux de croissance autour de 9% ces quatre dernières années. C’est mieux qu’en Chine. A la Bourse d’Abidjan, les traders ont le sourire. L’indice a été le plus performant d’Afrique l’année passée avec +17%. Mais ces bonnes performances ne sont pas limitées à la Côte d’Ivoire. Malgré la chute des cours du pétrole et des matières premières, malgré la baisse de la demande chinoise, les perspectives de croissance en Afrique restent supérieures au reste du monde.

La classe moyenne africaine compte déjà 300 millions d’individus. Avec une population qui va doubler d’ici 2050 - un terrien sur 4 sera africain - et le 1/3 des réserves minières mondiales, l’Afrique promet beaucoup. L’émergence du continent noir sera l’un des événements marquants du siècle. « Afrique : le pari de la réussite », c’est le 53 ème numéro d’un Œil sur la planète.

Kenya, le téléphone à tout faire. Un reportage de Gwen Le Gouil et Brice Lambert Le téléphone portable est en train de révolutionner l’Afrique. En une décennie, il est devenu un objet incontournable car ses applications sont innombrables et permettent de pallier le manque d’infrastructures. Et le pays en pointe dans ce domaine, c’est le Kenya.

Ghana, l’Académie de la débrouille. Un reportage de Régis Michel La transformation des matières premières est la solution pour sortir de la misère et du sous-développement. On peut compter sur le courage et l’inventivité des Africains qui depuis si longtemps ont appris à faire des miracles avec rien ou pas grand-chose. Regardez la belle histoire que nous raconte Régis Michel dans la plus grande casse d’Afrique au Ghana.

Ethiopie , le nouvel atelier du monde. En Afrique, la démographie galopante est considérée comme un frein au développement. L’Ethiopie a décidé d’en faire une force en vantant ses millions de bras sans emploi. Résultat, de plus en plus de sociétés s’y implantent, au premier rang desquelles les chinoises. Un ouvrier éthiopien coûte 4 à 5 fois moins cher qu’un salarié chinois…

Commenter cet article