Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 20/03 10h50

Reportage dans L'effet papillon : un gangster star de la télé réalité en Serbie...

Pour les abonnés de Canal+, ce dimanche 20 mars à 15h10, nouveau numéro du magazine L’EFFET PAPILLON, présenté par Daphné Roulier.

Rédaction en chef : Thomas Zribi / Produit par CAPA.

Au sommaire :

LE TOUR DES MIRACLES. Il existe une chose qui lie indéniablement les hommes entre eux à travers le monde, en dehors de la peur de la mort, c’est la foi ! Partout, on croit en Dieu mais on le célèbre de manière différente selon les pays et les religions.C'est cette histoire que nous raconte Nathalie Gros dans LE TOUR DES MIRACLES, un voyage à travers les rites les plus étonnants et parfois déstabilisants. Pour ce troisième épisode, Nathalie Gros teste le Hadaka Matsuri, la fête de l’homme nu. Chaque année des dizaines de milliers d’hommes et de femmes presque nus miment une lutte pour célébrer une guerre shintoïste ancienne, et pour « transformer les pauvres en nobles ».

SERBIE, LE GANGSTER STAR DE LA TELE-REALITE de Julien Tridat. En Serbie, plus de 100 000 personnes ont signé une pétition contre les programmes de la télé-réalité qui inondent les chaînes serbes. Ces formats sont si populaires que même la justice aménage ses sanctions. Ainsi, le gangster multirécidiviste Kristijan Golubovic, 46 ans, a obtenu un sursis pour participer à l'émission « La Ferme Célébrités ». Il devait purger une peine pour trafic d'héroïne mais la télé n'attend pas.

LIBYE, LE FRONT ANTI-DAECH de Laurent Hamida. Cinq ans après la chute du régime de Kadhafi, L'Etat Islamique profite du chaos politique et sécuritaire pour étendre son influence, notamment à l'est du pays sur près de 300km de côtes autour de la ville de Syrte : une zone désormais sous contrôle de Daech. Sur place, certains essaient tant bien que mal de lutter et d'organiser un front anti-Daech. Comment ? Avec quels moyens ? Laurent Hamida s'est rendu dans ce nouvel eldorado terroriste et en revient avec un document exclusif.

Crédit logo © Canal+.

Commenter cet article