Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/04 9h02

Audience et replay de Cash investigation spécial paradis fiscaux.

Mardi 5 avril en première partie de soirée sur France 2, Elise Lucet présentait un numéro inédit de Cash Investigation. Une enquête à l’échelle mondiale dans les arcanes de la finance. Menée dans le plus grand secret, elle s’est achevée quelques heures avant sa diffusion.

Après le magazine, Elise Lucet prolongeait l’enquête avec des experts et des responsables politiques.

Audience de ce programme (replay visible une semaine ci-dessous) : près de 3.6 millions de téléspectateurs. Et 17% de part d'audience. Leader de la soirée ! Enquête passionnante mais pas forcément grand public.

La rédaction de Cash Investigation proposaii une enquête explosive menée dans le plus grand secret en collaboration avec Le Monde, la BBC, le Süddeutsche Zeitung et de nombreux autres médias. Une des plus grandes fuites de documents de l’histoire. 11,5 MILLIONS de données ultra confidentielles. Listings de sociétés écran et identités de leurs propriétaires cachés, comptes numérotés, courriers électroniques…

Si Cash Investigation avait dû lire la totalité des 11,5 MILLIONS de documents, cela aurait pris 26 ans ! Alors pour ne pas attendre l’année 2042, Benoît Bringer et Edouard Perrin ont enquêté avec plus de 380 journalistes du monde entier, dans la plus grande discrétion. Le Consortium International des journalistes d’Investigation (ICIJ) a mis en place un dispositif inédit pour révéler en même temps, dans plus de 100 médias les informations confidentielles de cette enquête mondiale. En France, le magazine Cash Investigation et le journal Le Monde font partie de cette opération.

"Elise Lucet et l’équipe de Cash vous apportent toutes les preuves de la dissimulation de milliards d’euros de capitaux. Du Panama à la Suisse, des Etats-Unis au Luxembourg, vous allez remonter les circuits d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent, découvrir le rôle crucial des avocats d’affaires dans ces montages sophistiqués. Cash Investigation a enquêté sur les agissements de grandes banques européennes. La Société Générale avait promis de changer, elle administre encore des dizaines de sociétés écran dans les paradis fiscaux. Quant à la Banque Edmond de Rothschild, elle a créé des sociétés offshore qui auraient permis de blanchir la fortune d’un de ses gros clients. Elise Lucet et la rédaction du magazine vous révèlent les pratiques d’un monde totalement opaque où l’argent est roi et le cynisme la loi. Qui sont ces fraudeurs? Qui sont leurs complices ? Que devient l’argent ?"

Extraits :

 

Commenter cet article

2pasnéolibéral552 26/03/2017 20:19

L'Union européenne,loin d'être un espace démocratique respectant les droits économiques et sociaux des populations mène une politique largement favorable aux grandes sociétés ayant des pratiques illégales et aux lobbys de tous ordres (toujours généreux à l'égard de politicards peu scrupuleux).Les effets de cette politique sont dévastateurs:coupes sombres dans les budgets des Etats privés de ressources,faible croissance,chômage de masse,explosion des inégalités sociales (aux extrémités des échelles notamment),diffusion de la pauvreté à l'échelle de l'Europe,montée en puissance des mouvements nationalistes,équilibres internes à l'Europe (entre pays membres)menacés....etc.Si l'Europe est un paradis fiscal (train de vie princier pour les uns,austérité budgétaire pour les autres),si la démocratie politique est confisquée par des politicards peu éclairés et peu scrupuleux alors la construction européenne est condamnée.Pourquoi des enquêtes sérieuses et approfondies ne sont-elles menées par des journalistes d'investigation sur différents dirigeants des institutions européennes dont les comportements sont sans doute aussi scandaleux que ceux de M.Fillon ?L’Union européenne est devenue un carcan néolibéral où prospèrent des regroupements d’intérêts (profitant des aides de l’Etat qui plus est)contraires aux règles de bonne gestion économique.Les responsables actuels de l’UE poussent les peuples dans les bras des mouvements nationalistes au risque de créer une crise politique qui pourrait être fatale à l’UE.Cela est certes efficace mais cela est totalement irresponsable.